Le blé en repli, sous pression de la récolte russe

Le blé en repli, sous pression de la récolte russe

Les prix du blé étaient sous pression, jeudi à mi-journée, de nouvelles prévisions de récolte record des blés russes, qui faisaient fléchir les prix.

Peu avant 12H30, la tonne de blé reculait de 1,25 euro sur l'échéance de septembre à 163,75 euros et d'un euro sur l'échéance de décembre à 168,75 euros, dans un volume de transactions légèrement supérieur à 10.500 lots. Selon l'analyste russe IKAR, cité par des cabinets d'analystes, la production de blé russe atteindrait la quantité astronomique de 74 à 77 millions de tonnes (Mt), soit une quantité très largement Supérieure aux 72 Mt  de l'an dernier, déjà un record historique.   S'ajoute à cela le cours de l'euro face au dollar, qui, malgré un peu de détente jeudi, reste très élevé et continue de pénaliser les blés européens à  l'export, souligne Alexandre Boy, analyste en chef du cabinet Agritel.   Les prix du maïs étaient également orientés à la baisse, jeudi, dans le sillage de la bourse de Chicago, où les prix demeurent pénalisés par les  prévisions de météo plus clémentes pour les semaines à venir. La tonne de maïs reculait de 75 centimes d'euro sur novembre à 164,25 euros et un euro sur l'échéance de janvier à 167,75 euros, dans un volume de transactions de près de 550 lots.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier