Les producteurs s’élèvent contre la stigmatisation du maïs

MB

Les producteurs s’élèvent contre la stigmatisation du maïs

Suite aux propos anti-maïs prononcés par Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, devant les représentants de l’Office Parlementaire des Choix Scientifiques et Technologiques (OPECST), les producteurs de maïs lui adressent une lettre ouverte.

Christophe Terrain, président de l’Association Générale des Producteurs de Maïs (AGPM) a adressé ce jeudi 21 novembre  une lettre ouverte au ministre de l’Agriculture à la suite de ses déclarations jugées  « stigmatisantes ». Les producteurs de maïs regrettent les propos que Stéphane Le Foll a eu pour justifier, selon l’AGPM, son opposition aux OGM : « Ça ne m’intéresse pas d’avoir des champs de maïs, les uns derrière les autres, et une fois que j’ai utilisé mon herbicide, j’ai mon maïs et je n’ai plus rien autour ».

L’AGPM estime que « de tels propos sont non seulement regrettables mais affligeants et non dignes de l’instance devant laquelle ils ont été tenus ». « Réduire les OGM aux seuls OGM résistants aux herbicides est erroné et ne peut qu’alimenter des conversations de « Café du commerce », alors que dans le même temps, ni vous, ni aucun de vos prédécesseurs, n’avez eu la cohérence d’en interdire les importations » ajoute l’association. Elle rappelle que la seule variété de maïs OGM autorisée à la culture en Europe (mais interdite en France), permet, selon elle, de réduire l’usage des insecticides puisqu’il s’agit d’une variété tolérante à la pyrale.

L’AGPM regrette cette « stigmatisation insupportable et continue du maïs ». L’association tente par le biais de cette lettre ouverte de contrer les propos du ministre en faisant la lumière sur la situation actuelle des productions de maïs françaises. Le président de l’AGPM conclut ainsi : « Le maïs, faut-il vous en convaincre, mérite beaucoup mieux que des propos réducteurs et simplistes ».

Source AGPM

Sur le même sujet

Commentaires 7

bazilou78

Discution stérile. Qui posera le débat en terme objectifs ? ou alors n'en parlons plus, personne,...passons à autre chose.

neutron

de grace essayer de diminuer la monoculture de maïset laisser aux américains leurs ogm

maisiculteur

moi, c'est le mais non-ogm qui me fais vivre et d'autres aussi ( des milliers d'emplois dans les amidoneries ),tous ces commentaires n'ont aucun interet pour moi

Sylvie

Sans être aussi catégorique que youpala je crois effectivement qu'il ne sert à rien de perdre son énergie à défendre des OGM que de toute façon, les Française ne veulent pas. Mieux faudrait mettre en valeur cette filière "non OGM" qui demain vaudra peut-être de l'or ! Et puis je pense que si l'AGPM n'avait pas relevé les propos du ministre personne n'en aurait entendu parler. Car qui s'occupe des propos tenus dans ce mystérieux "Office Parlementaire des Choix Scientifiques et Technologiques", pas grand monde en tout cas pas moi !

youpala

toujours la meme mafia.... c'est bien eu avec la fnsea qui ont suggeré aux diplomates americain de surtaxé les produits agrcioles francais afin de faire plié le gouvernement pour l'obliger a autoriser la culture des ogm ....quand on en arrive tirer sur les autres prodcutions francaises juste pour des ogm dont aucun consommateur ne veut et pas la majorité des paysans( on est deja a l'echafaud avec les pesticides rajoutons les ogm).....on se demande qui defend l'agpm et la fnsea , les producteurs francais ou leur propre interet et ceux des firmes qui les financent

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier