Lien officialisé entre maladie de Parkinson et pesticides

Christian Gloria - Réussir Grandes Cultures Juin 2012

Lien officialisé entre maladie  de Parkinson et pesticides
La maladie de Parkinson peut être prise en charge au titre de maladie professionnelle si l'agriculteur ou le salarié agricole a été exposé au moins 10 ans aux pesticides. © J.-C. Gutner

La maladie de Parkinson est désormais reconnue officiellement comme pouvant être provoquée par les produits phytosanitaires. Elle fait son entrée dans le tableau des maladies professionnelles en agriculture après publication d’un décret(1) paru au Journal officiel le 6 mai. L’agriculteur ou le salarié agricole doit avoir été exposé au moins dix ans aux pesticides (contact, inhalation avec les produits, contacts avec les plantes traitées…) et le délai de prise en charge
(avec l’apparition de la maladie) est d’un an après l’arrêt de l’activité liée à l’emploi des produits chimiques. Par ailleurs, en avril, le tribunal de grande instance d’Épinal a jugé recevable la demande d’indemnisation d’un agriculteur vosgien. Dominique Marchal est atteint du syndrome myéloprolifératif depuis 2002. Céréalier à Rambervilliers, il a travaillé plus de vingt ans au contact des produits phytosanitaires. Son avocat a fait appel à la Commission d’indemnisation des victimes d’infraction pénale pour appuyer la requête de l’agriculteur. Le montant de l’indemnisation sera fixé à l’automne et Dominique Marchal a la possibilité de se retourner contre les vendeurs de pesticides.

(1) Décret n° 2012-665 du 4 mai 2012.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires