Maïs OGM : Vilmorin renforce son partenariat avec l'allemand KWS

Le semencier français Vilmorin et son homologue allemand, le groupe KWS ont décidé de renforcer leur partenariat dans la mise au point de technologies dans les semences OGM de maïs, selon un communiqué publié mardi.

"Vilmorin et KWS ont décidé dunir leurs efforts afin de mettre au point des traits OGM destinés aux semences de maïs" au sein d'une entreprise commune détenue conjointement à 50/50,  indique Vilmorin dans son communiqué. Ce projet, qui doit encore obtenir le feu vert des autorités de la concurrence, vise la création "de technologies propres afin de renforcer notre développement sur des marchés OGM potentiels comme lEurope et lAsie", explique Philip von dem Bussche, directeur général de KWS dont les propos sont repris dans le communiqué.

Cette société sera surtout axée sur la recherche "sur des traits de première génération (résistances herbicide et insectes) dores et déjà en cours de développement, ainsi que sur dautres traits innovants", selon Vilmorin. "Ces traits permettront à chacun des deux partenaires de commercialiser des semences de maïs génétiquement modifiées sur la base de leurs propres technologies en réponse à la demande spécifique des marchés agricoles", toujours selon le semencier français.

Les "premiers produits sont attendus sur le marché au plus tôt dici quatre ans",  précise Vilmorin. Les deux partenaires détiennent déjà depuis près d'une dizaine d'années une entreprise commune 50/50 en Amérique du nord (AgReliant). Celle-ci mène des travaux de recherche et commercialise des semences OGM, dans le maïs et aussi dans le colza.
   

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier