Manuel Valls dévoile son plan de consolidation et de refinancement de l'agriculture

Lise Monteillet

Chargement du player...

L'Etat va garantir la moitié des emprunts des agriculteurs en difficulté, afin de leur permettre d'emprunter auprès de leurs banques aux mêmes taux que s'ils étaient en bonne santé financière, a annoncé mardi le Premier ministre en présentant un nouveau plan de soutien agricole qui suit de très mauvaises récoltes.

Le gouvernement va également augmenter l'enveloppe attribuée aux aides à la reconversion professionnelle des agriculteurs et mettre en place avec la Sécurité sociale agricole (MSA) des possibilités de remplacement gratuit pour les exploitants victimes d'épuisement professionnel ("burn out") mais aussi davantage de retraites anticipées, a précisé le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll. Autres mesures financières: l'"année blanche", c'est-à-dire le report de remboursement de prêts, va être prolongé de deux mois jusqu'à fin décembre. Et les céréaliers pourront bénéficier d'un dégrèvement supplémentaire, sur les prairies, de leur taxe foncière.

"Il fallait ces mesures fortes pour répondre à la situation d'urgence créée par la conjugaison d'accidents climatiques et de crise de marché. Pour éviter des dépôts de bilan massifs et permettre aux exploitants agricoles de passer ce cap difficile", a jugé Manuel Valls lors d'une conférence de presse avec M. Le Foll, après une réunion à Matignon avec les organisations agricoles et les représentants des banques.

Avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 3

Impec

Emprunter pour payer ses emprunts, "c'est la spirale du surendettement", il me semble.
Quelle bonne solution pour un enième plan de sauvetage de l'agriculture !!!. Déprimant

Tocard'elle

Ce ne sont pas des solutions mais des "reculer pour mieux sauter"

hetre humain

LE FOLL COMME VALLS ET BELIN DEMISSION DES INCAPABLES

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier