Mickaël Trichet : "Arrêtons de regarder TF1 !"

Mickaël Trichet*

Comme beaucoup de téléspectateurs et comme beaucoup de producteurs et d’éleveurs, Mickaël Trichet, Responsable viande bovine de la FNSEA 44, a été consterné par le reportage sur la viande bovine diffusé au journal de 20h sur TF1 lundi dernier,6 janvier.

"Conscient qu’il y a des différences de qualité selon la segmentation des marchés liées à différents facteurs : race, âge, maturité, durée d’engraissement, etc., les propos du boucher sur les conditions d’élevage de nos bovins sont purement et simplement faux et jettent le discrédit sur les éleveurs français.
Je suis consterné de voir qu’on a choisi un individu qui a desservi la profession des bouchers.

 Les bouchers au sein de l’interprofession, notamment à Bovi-Loire, ont une connaissance réelle de la filière. Ils n’auraient jamais tenu de tels propos. Chers collègues, considérez que les propos tenus par ce boucher découlent d’une volonté de faire un coup de pub pour son établissement et non d’une volonté d’un boucher avec une conscience professionnelle faisant avancer la filière et notamment celle française.

L’autre élément qui m’exaspère, c’est quand un journaliste se permet d’apporter un éclairage sur un produit, sur une filière et ses acteurs, il doit au minimum faire preuve d’objectivité, s’assurer de la véracité des propos de ses intervenants et donner le même temps de parole aux différents protagonistes. Si ces journalistes nous déconseillaient de manger de la viande bovine française, on conseille fortement d’arrêter de regarder TF1 pour cause d’indigestion médiatique !"

 
* Responsable viande bovine de la FNSEA 44

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 12

alan33

je viens de visionner le reportage il est clair que ce boucher n'a chercher qu'a se faire un coup d pub car sa viande d'origine étrangère il doit la payer bien chère est si c'été un vrai boucher il irait les choisir lui meme ces betes directement chez un bon eleveur français qui nourri ces animaux avec des aliments sain et produit sur son exploitation.

grigri

Merci" le dindonier", entièrement d'accord

LE DINDONNIER

ce que je constate c'est que lorsque l'on maitrise un sujet de reportage des journalistes, on se rend compte de toutes les inepties qu'ils peuvent raconter!!! et ça quelque soit le sujet. Et comme ils sont regardés par une grande majorité de population qui se gave de tout ce qui peut l'indignrer on se retrouve avec des dicutions de repas de famille ou de café ou de caves ou autres face à des extremistes pour qui les arabes sont tous des cons les flics tous des pouris et les agriculteurs tous des pollueurs en puissance!! Pauvre france et merci jean pierre pernault

Olivier

Rappelons que le prix des céréales françaises influe peu sur le coût de l'alimentation des bovins, contrairement aux volailles et porcins. Par contre ce qui coûte c'est le soja que l'on importe des Amériques et qui peut être OGM. Stop à l'hypocrisie!

CASQUE2961

Soyons fière de la production bovine française qui est aujourd'hui la plus traçable en matière de qualité et de professionnalisme.Quel dommage de voir de tel reportage qui disculpe tout se travail réalisé en oubliant les scandales alimentaires intervenus dans les pays voisins

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier