Monde : Les prix alimentaires continuent de baisser grâce aux céréales

Monde : Les prix alimentaires continuent de baisser grâce aux céréales
L'Indice FAO des prix des produits alimentaires a reculé en septembre pour le cinquième mois consécutif.

Les prix alimentaires mondiaux ont continué de baisser en septembre pour le 5e mois consécutif, grâce au repli important des prix des céréales dont les approvisionnements s'annoncent favorables, selon l'indice mensuel de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) publié jeudi.

L'Indice de la FAO, qui mesure l'évolution mensuelle des cours internationaux d'un panier de 55 denrées alimentaires, a baissé en septembre de 1% par rapport à août, pour s'établir à 199,1 points.

Les prix des denrées se détendent sous l'effet de la baisse des prix des céréales, qui ont encore reculé de 6% en septembre (et de 25% sur un an). Ce recul est le "signe de perspectives d'approvisionnement globalement favorables, notamment pour le maïs et le riz", commente la FAO. Pour le blé, les prix sont stables sur un mois "compte tenu de la forte demande et des perspectives de production moins bonnes dans les pays de l'hémisphère sud".

Les autres catégories de produits sont en revanche stables ou en hausse, à l'image du sucre qui a progressé pour le second mois consécutif (+1,8%).

"Cette vigueur récente des prix est principalement imputable à des conditions météorologiques défavorables, qui ont entravé les travaux de récolte dans la région du centre-sud du Brésil, premier producteur et exportateur mondial de sucre" et à la hausse de la demande en Inde, premier consommateur mondial de sucre.

Les prix de la viande ont aussi progressé de près d'1% mais dans le détail les situations sont contrastées, avec des prix des volailles en hausse assez marquée, tandis que les prix de la viande bovine et ovine ont plus modestement augmenté et que ceux du porc demeurent stables.

Les produits laitiers ont eux vu leur prix augmenter de 0,7% en septembre, une hausse mesurée mais les prix "n'en demeurent pas moins très élevés par rapport aux chiffres de septembre 2012, l'indice ayant gagné 28%" sur un an. Seuls les prix des huiles et matières grasses ne bougent pratiquement pas.

La FAO a convoqué une deuxième Réunion ministérielle sur les prix alimentaires mondiaux le 7 octobre, afin de débattre de la volatilité des prix et des enjeux de politiques que cela comporte. Plus de 40 ministres sont attendus.

Source AFP et FAO

Sur le même sujet

Commentaires 1

prix

cours de la viande qui augmentent , cours de la nourriture animaux qui chutent...les eleveurs vont pouvoir redonner des primes aux cerealiers

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier