OGM : Le Gers va saisir la Cour de justice de l'UE sur les maïs transgéniques

Le président PS du Conseil général du Gers Philippe Martin va saisir la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) pour faire annuler la décision de la Commission d'autoriser la commercialisation dans l'UE de six variétés de maïs OGM.


Le département du Gers reproche à la Commission européenne de violer le principe de précaution et d'outrepasser ses droits en autorisant des substances sans vote du Parlement européen. Faute d'accord entre les États membres sur une position commune, la Commission a en effet entériné, le 28 juillet, le commerce de ces maïs génétiquement modifiés.

Philippe Martin, également secrétaire national adjoint à l'environnement au PS, est à la tête d'un département très mobilisé contre les OGM et très engagé dans l'agriculture bio.

Les maïs concernés sont destinés surtout à l'alimentation animale et ont obtenu un avis scientifique favorable. « Cette autorisation va surtout permettre d'éviter le blocage des cargaisons de maïs naturels qui auraient été contaminées par ces OGM », avait alors précisé la Commission.



Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier