OGM : les ministres européens divisés

Les ministres européens de l'Agriculture n'ont pas été en mesure de s'entendre sur l'autorisation de mise sur le marché de trois variétés de maïs et de coton génétiquement modifiées, renvoyant à l'arbitrage de la Commission européenne.

"Aucun accord n'a été trouvé, ni en faveur, ni contre les autorisations", et la Commission est désormais "chargée de finaliser la décision", a indiqué la présidence polonaise de l'Union européenne dans un communiqué.

Il s'agit du coton 281-24-236x3006-210-23 du chimiste Dow, et des maïs modifiés Bt11xMIR604xGA21, Bt11xMIR604, et MIR604xGA21 du fabricant Syngenta, pour lesquels l'autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a rendu des avis favorables.

Si la Commission rend un avis favorable, ces OGM pourront être importés dans l'UE, mais pas cultivés.

Deux OGM seulement sont autorisés à la culture en Europe : la pomme de terre Amflora du groupe allemand BASF et le maïs MON810 de la multinationale américaine Monsanto. Mais ce dernier est interdit par sept pays et son autorisation de culture, arrivée à terme il y un an, n'a toujours pas été renouvelée.



Source AFP

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier