OGM : Monsanto et BASF étendent leur coopération au blé

SC avec AFP

Monsanto et BASF prolongent un accord de coopération conclu en 2007 pour produire une variété de blé transgénique plus résistant et à meilleur rendement que les variétés existantes.

Le groupes américain Monsanto et allemand BASF précisent que les recherches sur le blé se concentreront sur les marchés nord-américain et australien, avec une première commercialisation prévue après 2020.

Comme c'est le cas depuis trois ans, chacun gardera des programmes distincts de recherche en semences, en sélectionnant certains gènes méritant de faire l'objet d'une collaboration. Les projets sont financés conjointement à chaque phase du développement, et les produits qui émergeront seront commercialisés par Monsanto, les recettes étant ensuite divisées à 60% pour Monsanto, 40% pour BASF.

Bientôt un maïs résistant à la sécheresse

Les deux firmes travaillent également sur quatre autres cultures - le maïs, le soja, le coton et le colza - avec un budget mis en commun passant de 1,5 mais 2,5 milliards de dollars au total. Leur collaboration sur le rendement et la résistance devrait aboutir autour de 2012, à une première génération de maïs résistant à la sécheresse. Des tests ont déjà été lancés dans les grandes plaines de l'ouest américain.

Cette variété permet d'augmenter les récoltes de 7 à 10 boisseaux par acre (4 à 6 quintaux par hectare) au-delà du rendement moyen de 70 à 130 boisseaux par acre (44 à 82 quintaux par hectare).

Publié par SC avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier