Pesticides : la France "championne des dérogations", critique un eurodéputé

Pesticides : la France "championne des dérogations", critique un eurodéputé

La France dépasse les autres Etats de l'UE en matière de dérogations aux restrictions d'usage des pesticides, a critiqué lundi le député européen Eric Andrieu, président de la commission parlementaire spéciale sur la procédure d'autorisation des pesticides dans l'Union.

"Avec 58 demandes, contre une moyenne de moins de 10 dans l'UE, la France est championne des dérogations" accordées en Europe!, a twitté l'élu socialiste, se basant sur des chiffres européens de 2016, les derniers disponibles, communiqués selon lui par la Commission européenne.  

De passage à Paris, M. Andrieu a rencontré le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot, avec qui il a notamment évoqué les travaux de la commission parlementaire qu'il préside ainsi que la réforme de la PAC. "J'ai aussi voulu l'informer du niveau de dérogation sur les pesticides (en France). Il faut que la France soit vigilante pour que les dérogations ne soient pas la règle mais l'exception", a-t-il expliqué à l'AFP. "La France doit donner l'exemple, pas seulement en parole".  

La réglementation européenne permet des dérogations à des interdictions de produits phytosanitaires, pour une période maximum de 120 jours.   L'Espagne, désormais premier consommateur de pesticides en Europe, était à 30 dérogations en 2016, l'Allemagne à 25, selon le tableau présenté par M. Andrieu. "La diversité agricole (française) explique mais ne justifie pas" un tel niveau, selon lui.  

Le député préside la commission spéciale "PEST" créée par le Parlement européen en janvier à la suite de la saga de la réautorisation du glyphosate. Forte de 30 membres, cette "commission spéciale sur la procédure d'autorisation des pesticides" dans l'Union doit déterminer notamment s'il y a eu des failles dans le processus ayant conduit à réautoriser pour cinq ans le célèbre herbicide. Son rapport est attendu en décembre. Elle doit notamment entendre ce mardi à Bruxelles les représentants de l'industrie chimique.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 9

PHONO4590

Je suis tout à fait d'accord avec vous. Cependant, plus personne ne représente l'agriculture française aujourd'hui. On n'est plus représenté dans les médias, et la mentalité bobo-écolos des villes gangrène l'ensemble du territoire français sans pour autant faire attention à l'ensemble des produits d'importations qui sont en grande partie avec un cahier des charges beaucoup moins restrictif. Qui dénonce que la France demande à ces agriculteurs une agriculture plus contraignante que partout ailleurs? Pour aller importer des produits de moins bonne qualité, moins cher. Militons pour une agriculture raisonnée, des produits de bonne qualité, mais que l'ensemble des produits qui rentre sur notre territoire et le même cahier des charges.

marin 347

d un part venant d un socialiste avec toute les con***ies qu ils nous ont pondues ils sont pas crédible si ses pour ce faire remarquer il ferait mieux de se taire et d autres part la france est le pays ou la diversité des production est la plus importante et ses aussi en france qu il y a le plus de produits photo interdits en france avec les abruties qui nous dirige politique et hauts fonctionnaire ont interdit sans s occuper de ce qui se passera apres tout est fait a l envers

alain

moumi, je comprends pas votre phrase "çe médiocre élus ne mentionnent pas que sur 58 , 32 ont été demandées pour le bio , agribashing" merci de préciser

alex

ras le bol et plus que raz le bol de tous ces gens soi disant bien pensant qui ne pensent qu'à torpiller l'agriculture.
tiens-tiens la suisse n'interdit pas le glyphosate, considérant les traces dans les aliments très rares et d'un niveau très très faible bien en dessous des normes, car comme en france, les agriculteurs ne traitent pas au glypho avant récolte.
avec tous ces gens les agriculteurs sont les damés de la terre.
mais pourquoi on travaille pour gagner si peu et en plus on nous crache dessus.
marre de tous ces gens qui sont entrain de tout faire pour écrouler l'agriculture du pays

gigi45

La majorité des dérogations sont des dérogations d'usage pour les produits bio ( cuivre, spinosad, etc..)

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier