Production : La Chine mise sur les OGM

SC avec AFP

La Chine a approuvé des variétés de céréales génétiquement modifiées et espère ainsi augmenter sa production pour se mettre à l'abri des pénuries.

Le ministère de l'Agriculture a délivré des autorisations de production pour des variétés de riz et de maïs génétiquement modifiées, résistantes aux insectes. Des variétés, validées par le ministère de l'Agriculture, qui pourraient augmenter les récoltes d'environ 30%, selon le consultant chinois Beijing Orient Agribusiness.

Des autorisations supplémentaires seront toutefois nécessaires avant que le riz et le maïs génétiquement modifiés ne soient cultivés à des fins commerciales.

Le gouvernement souhaite ainsi se mettre à l'abri d'éventuelles pénuries de graminées. Car si aujourd'hui la sécurité céréalière de la Chine est garantie, elle n'exclut pas la possibilité de pénuries en cas de chutes des récoltes, liées au changement climatique ou à la raréfaction des terres arables.

Aucun riz OGM vendu dans le monde

La Chine est déjà un important producteur de coton génétiquement modifié mais aussi de tomates et même de poivre OGM.

Le tournant OGM pris par le géant asiatique inquiète des militants écologistes, traditionnellement défiants face aux OGM. Greenpeace dénonce « une expérience génétique dangereuse », appelant le gouvernement chinois à publier les études d'impact sur l'environnement et la santé, avant d'autoriser la production.

Aucun riz OGM n'est aujourd'hui commercialisé dans le monde, même si plusieurs variétés ont été approuvées, selon l'Institut international de recherche sur le riz de Manille.

Publié par SC avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier