Recherche : Génoplante fête ses dix ans

Christian Gloria

Le programme de génomique français Génoplante est né en 1999 d'un partenariat public/privé original.

Qui mieux que Michel Caboche pour parler de Génoplante. Il a présidé Génoplante de 1999 à 2002 alors qu'il dirigeait le laboratoire de biologie des semences à l'Inra de Versailles. « Du point de vue des recherches génomiques, notre pays existe vraiment au niveau international grâce à Génoplante, ce qui n'était pas joué d'avance. »
Génoplante a permis l'identification de nombreux gènes d'intérêts agronomiques. Avec le soutien des ministères de la Recherche et de l'Agriculture, ce programme de recherche en génomique végétale est créé officiellement en 1999 à partir d'une réflexion commune des dirigeants de l'Inra, de Limagrain et de Rhône-Poulenc. Inédit à l'époque : il associe les chercheurs du secteur public et ceux d'entreprises privées.
Depuis 1999, le budget cumulé de Génoplante s'est élevé à 391 millions d'euros. Les acteurs actuels en sont l'Inra, le CNRS, l'IRD, le Cirad, Arvalis, Biogemma(1) et Sofiprotéol.

(Inra)

(Inra)

Un manque de partenariat privé

Le programme a pâti du départ d'Aventis CropScience (ex-Rhône-Poulenc) passé sous le giron de la société allemande Bayer en 2002.
Pour 2008, le budget est de 44 millions d'euros financé à 50 % par les organismes publics, 23 % par l'ANR(2) et 27 % par les entreprises privées. « Le partenariat du privé est beaucoup trop faible et devrait s'élever à 10 millions d'euros de plus par an », regrette en coulisses l'un des directeurs de recherche du secteur public. Après tout, les fruits de la recherche publique profitent quelque peu aux semenciers français. Génoplante est dans une phase d'ouverture aux partenaires européens : après l'Allemagne en 2001 et l'Espagne en 2003, c'est au tour du Portugal de participer à une aventure génomique qui cherche sa dimension européenne.

(1) Entreprise de recherche en biotechnologies végétales réunissant Limagrain, Euralis, RAGT, Unigrains et Sofiprotéol.
(2) Agence nationale de la recherche.

Source Réussir Grandes Cultures Juin 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier