Recherche : La chimie du végétal veut sortir de l'anonymat

L'association chimie du végétal a été officiellement lancée le 10 janvier à Paris.

Premier objectif : sortir la chimie du végétal d'un marché de niche pour aller vers une logique de masse. « L'association vise à développer les intermédiaires chimiques de synthèse, explique Christophe Rupp-Dahlem (Roquette). Il s'agit de molécules de base servant à la fabrication d'autres produits chimiques », par exemple le PLA (acide polylactique) issu de l'amidon pour faire les bioplastiques, ou le sorbitol pour des mousses de polyuréthane. On entend par chimie du végétal la chimie issue des plantes mais aussi des bactéries, des levures et des champignons. L'objectif est de la faire progresser de 7 à 15 % en dix ans.

Sac en biolice, matière à base de céréales, entièrement biodégradable. (Limagrain céréales ingrédients)

Sac en biolice, matière à base de céréales, entièrement biodégradable. (Limagrain céréales ingrédients)

Source Réussir Céréales Grandes Cultures Février 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier