Récolte 2015 : le critère protéine davantage pris en compte

Récolte 2015 : le critère protéine davantage pris en compte

FranceAgriMer a réalisé une enquête auprès d’un échantillon de 5 000 producteurs de blé tendre pour mesurer l’évolution des variétés de blé semées à l’automne 2014 pour la prochaine récolte 2015.

Les blés panifiables occupent 94 % des surfaces semées, en progression par rapport à l’an dernier (91 %). Les blés supérieurs restent dominants (63 % des surfaces), en légère augmentation par rapport à l’an dernier, sans retrouver toutefois les niveaux atteints antérieurement. Les principaux critères de choix des agriculteurs pour les variétés semées sont le rendement (28 %), la tolérance aux maladies (24 %), l’adaptation au climat (14 %), les critères agronomiques (13 %), la qualité physique et technologique (9 %) et la qualité sanitaire (6 %).

Une majorité de céréaliers se préoccupent de la tolérance aux maladies et de la qualité sanitaire en vue de limiter le recours aux traitements et aux produits phytosanitaires, même si le rendement, facteur de productivité conditionnant leur revenu, reste important. Ils sont également de plus en plus nombreux à prendre en compte la qualité technologique des blés, en particulier la teneur en protéines, critère essentiel pour mieux valoriser les blés et accéder à certains débouchés (meunerie, exportation pour l’alimentation humaine). 82 % des agriculteurs ont pris en compte ce critère en 2014, contre 68 % l’année d’avant et pour 51 % d'entre eux, la rémunération de la qualité protéique des blés reste le premier facteur d'incitation.

Le plan protéines mis en place par la filière devrait permettre de consolider cette tendance.

Source FranceAgriMer / Conseil spécialisé pour la filière céréalière

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier