Retour sur Terre et à la terre pour les ZAC surdimensionnées ?

Raphaël Lecocq

Pour dénoncer le surdimensionnement des Zones d’aménagement concerté, générant des friches, les JA de l’Hérault ont remis en culture, symboliquement et illégalement, 1 ha de blé dur sur la ZAC de Clermont-L’Hérault (34), en prenant à témoin tout ce que la République compte de législateurs : maire, député, sénateur. Le bénéfice de l’opération après récolte, équivalant à la consommation annuelle en pâtes alimentaires de 500 familles, sera reversé aux Compagnons du devoir, par solidarité envers d’autres jeunes entrepreneurs.

L’action se déroule à Clermont-l’Hérault, 8300 habitants, à 30 mn de Montpellier et de Béziers. Le passage de l’A75, destinée à désenclaver le sud du Massif Central, est l’occasion de créer une Zone d’aménagement concerté destinée à favoriser l’implantation d’entreprises. En 2009, la Communauté de communes du Clermontais inaugure le Parc d’activité de la Salamane sur 70 ha. En 2016, 20 ha ont été commercialisés, au bénéfice d’une plateforme logistique U principalement. Environ 150 emplois ont été créés mais 50 ha n’ont pas trouvé preneur et sont à l’état de friches, faute de projets économiques. Dans le département, le cas de Clermont-l’Hérault n’est pas isolé. Selon les JA, la friche concerne 50 % de l’emprise foncière des ZAC. Un emballement qui contribue à l’artificialisation galopante des terres et pénalise l’installation de jeunes agriculteurs.

Compensation retraite

En 30 ans, le département de l’Hérault a perdu 25 % de sa SAU. Les causes sont multiples : croissance démographique, concurrence entre collectivités pour capter population et entreprises, spéculation foncière… La saignée du vignoble languedocien l’emporte néanmoins sur toutes. Les programmes d’arrachage européens, destinés à restructurer et à requalifier le vignoble, se sont traduits par la perte de 250 000 ha de vigne dans le Languedoc-Roussillon sur la période 1985-2011, soit 50 % environ de sa superficie. Des primes en guise de sauf-conduit pour les petites retraites agricoles, doublées d’un secret espoir de voir les terres intéresser les promoteurs immobiliers, en l’absence de production agricole alternative et significative.

Compensation collective

Inscrit dans la Loi d’avenir de l’agriculture du 13 octobre 2014, le dispositif de compensation collective est entré en vigueur le 1er décembre 2016. Objectif : réfréner l’emprise des infrastructures urbaines, commerciales, industrielles, ferroviaires ou encore routières sur les terres agricoles. Les projets d'aménagements publics et privés susceptibles d'avoir des conséquences importantes sur l'économie agricole doivent faire l'objet d'une étude préalable comprenant les mesures envisagées pour éviter et réduire leurs effets négatifs, ainsi que des mesures de compensation collective visant à consolider l’économie agricole du territoire. Les Commissions départementales de préservation des espaces naturels agricoles et forestiers (CDPENAF), présidées par les préfets, sont chargées d’évaluer les projets soumis par les maîtres d’ouvrage. Elles réservent des sièges aux organisations agricoles. Reste à savoir si la compensation et les CDPENAF seront plus efficaces que les Commissions départementales de consommation des espaces agricoles (CDCEA), instituées par la loi de modernisation pour l'agriculture du 27 juillet 2010. A Clermont-l’Hérault, on rêve d’un retour à la terre pour les parcelles de la ZAC demeurant à l’état de friche.

Pour en savoir plus, découvrez notre dossier : artificialisation des sols, halte aux bétonnières!

Sur le même sujet

Commentaires 3

pierrot

Pour que les JA se mettent avec les SAFER c'est que certains JA ont un intérêt .....

Basilou

Bravo pour quoi ça fait des années que rien ne se passe la consommation de terres agricoles s accelere, en attendant seule bonne nouvelle pour l avenir les cotisations syndicales ont énormément de mal à rentrer, je sens que le voilier et la villa marocaine vont être en vente

Beber12

Bravo les JA !

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires