Sec en mer Noire : incident climatique en vue ? (Point des marchés)

Anne Sophie LESAGE

Les exports de blé en Russie sont records. Pourquoi les prix se tiennent autant sur le bassin mer Noire ? Quel est l'état mer NoireRussie, Ukraine et Roumanie ? Les agriculteurs ont-ils rattrapé leur retard sur les semis de printemps ? Eléments de réponse avec Gautier Maupu, expert chez Agritel.

Les experts d'Agritel estiment à près de 35 millions de tonnes le cumul de blé exporté par la Russie. D'après Gautier Maupu, expert chez Agritel, "cet objectif à l'export devrait frôler voire dépasser les 40 millions de tonnes." En raison d'une bonne compétitivité et d'une parité favorable, le blé Russe a été très demandé sur les marchés. Les cultures d'hiver en Russie, Ukraine et Roumanie, ont fait "une très bonne sortie d'hiver." Et d'ajouter "les réserves en eau dans les sols sont assez importantes. Par contre, il faudra surveiller la météo car il fait sec sur le sud de la Russie depuis 3 semaines. Ils (météorologistes, ndlr) annoncent une période de sec pour les 15 prochains jours." Si ce sec perdure, il pourrait "impacter les prix du blé et même de toutes les céréales à pailles" insiste l'expert.

Sur le même sujet

Commentaires 1

Loup9204

Ah les experts, au moins une profession qui n'est pas payée au cours mondial. Previsions bidons destinées à influencer un marché qui n'a pas envie de se faire mal. Combien de temps va durer cette plaisanterie. Au delå des chiffres, interessez vous plutôt aux méthodes de production. Distorsion de concurrence manifeste.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires