Sécheresse : Bruno Le Maire menace d'interdire le broyage de la paille

Le ministre de l'Agriculture demande aux céréalières d'être solidaires des éleveurs touchés par la sécheresse et de ne pas spéculer sur le prix de la paille, nécessaire pour nourrir le bétail.

Bruno Le Maire a réitéré son appel aux céréaliers, leur demandant de faire preuve de « solidarité » devant le « désespoir des éleveurs ». Concrètement, il souhaite que les céréaliers mettent sur le marché la paille obtenue après la récolte de blé au lieu de la broyer pour enrichir le sol.

Faute de quoi le ministre menace de prendre des mesures à leur encontre. « Si d'ici 15 jours nous n'observions pas (...) un niveau de solidarité conforme à ce que nous sommes en droit d'attendre, je prendrais les dispositions réglementaires nationales qui interdiront le broyage de la paille sur l'ensemble du territoire », a-t-il prévenu.

Le préfet de la Corrèze a d'ores et déjà franchi le pas. Mercredi il a pris un arrêté interdisant le broyage des pailles sur son département et ce jusqu'au 15 septembre. Cette mesure pourra être révisée en fonction de la météo.

Des éleveurs contraints d'abattre leurs bêtes


La mise en garde de Bruno Le Maire intervient alors que éleveurs et céréaliers tentent de se mettre d'accord sur des contrats et une fourchette de prix afin de faciliter la commercialisation de la paille. Lundi, le Bureau commun des pailles et fourrages a fixé à 25 euros le prix moyen de la tonne de paille. La Fnsea réclame plutôt une fourchette entre 20 et 22 euros la tonne.

La situation est « très grave » pour les éleveurs, a affirmé Bruno Le Maire devant l'assemblée nationale, évoquant le cas d'agriculteurs de Poitou Charente, une des régions les plus touchées par la sécheresse, obligés d'abattre des bêtes pour financer la nourriture du reste du troupeau.

Les éleveurs, faute de pluie, ne disposent pas suffisamment de fourrage et doivent en acheter pour alimenter leurs bêtes. Ils misent aussi sur la paille qui sera récoltée lors des moissons pour pouvoir faire la jonction jusqu'à la prochaine saison.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier