Sécheresse : La Fnsea sollicite l'armée pour transporter la paille

Xavier Beulin, président de la Fnsea, sollicite l'armée pour organiser et sécuriser les convois de paille qui vont circuler en France, et pour la stocker dans des lieux surveillés.

En raison de la sécheresse et du manque de fourrage, la Fnsea a estimé à « plus d'un million de tonnes », soit plus qu'en 1976, la quantité de paille qui va circuler sur les routes vers les départements les plus touchés par le manque d'eau.« Tout cela signifie que des tonnes de paille vont circuler en France, par route et par train », a expliqué Xavier Beulin dans un entretien à La Nouvelle République du Centre Ouest.

« J'ai sollicité l'armée, non pas tant pour le transport et ses moyens lourds de manutention que pour la collaboration de ses spécialistes en logistique (ils savent parfaitement gérer des convois routiers et ferroviaires sans encombrer la circulation), et pour la sécurisation de certains convois », a-t-il dit au quotidien régional.

Il dit également craindre les pyromanes et demande que soit étudiée la possibilité de stocker de la paille soit sur des bases aériennes, soit sur des aéroports civils qui pourraient être protégés par l'armée.

Lors de cet entretien le nouveau patron de la Fnsea a estimé que « Globalement, sur les parcelles non irriguées, on s'achemine vers des rendements inférieurs à 30 quintaux à l'hectare là où ils sont habituellement à 65 q/ha » et a rappelé la volonté de son syndicat de« fixer un prix de la tonne de paille pour éviter la spéculation ».

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires