Ségolène Royal voudrait renforcer l'évaluation des OGM en Europe

AFP

Ségolène Royal voudrait renforcer l'évaluation des OGM en Europe

La France fera en juin des propositions à ses partenaires européens pour faciliter l'interdiction des OGM par les pays qui le souhaitent et mieux évaluer leur impact environnemental, a annoncé vendredi la ministre de l’Écologie Ségolène Royal.

"De nombreux États membres sont défavorables à la culture des OGM mais aujourd'hui il n'y a pas de majorité suffisante pour s'opposer aux autorisations, ça ne doit pas durer", a affirmé la ministre en présentant à la presse ses "chantiers prioritaires" trois semaines après son retour au gouvernement.

"Le système actuel ne fonctionne pas, nous devons le faire évoluer. Nous devons trouver une solution pour permettre aux États membres d'interdire les cultures d'OGM sur le territoire lorsqu'ils en ont décidé ainsi", a-t-elle ajouté.

Le projet de réforme de la Commission européenne en la matière est "à mes yeux beaucoup trop faible, face à l'insuffisance de l'évaluation des risques pour l'environnement et pour la santé", selon la ministre.

"Je proposerai donc, au nom de la France, au mois de juin, des améliorations au projet de directive pour offrir aux États membres toute la sécurité juridique nécessaire pour l'interdiction des OGM sur les territoires et pour renforcer leur évaluation environnementale", a-t-elle conclu.

En mars, la présidence grecque de l'UE avait annoncé être proche d'un accord pour autoriser la culture des OGM qui se ferait toutefois "à la carte", avec la possibilité pour les Etats d'interdire les semis sur leur territoire. Lors des dernières discussions, la France avait toutefois déjà défendu une proposition alternative qu'elle jugeait juridiquement plus solide.

 

Publié par AFP

Sur le même sujet

Commentaires 9

faudrait

faudrait que les syndicats de toute nature expliquent pourquoi on peut en importer autant qu'on veut...
et peut etre porter plainte pour concurrence déloyale puisque l'on ne peut en produire...

oulalla

c marrant la hongrie a banni les ogm et pourtant les paysans fraudes pour en importer , belle mentalité enfin pas etonnant
mais bon a mon avis les semenciers commecent e mettre des ogm dans les semences conventionnelles , quand dans quelques temps toutes les années seront positive alors le marché ogm sera ouvert en france

@Saj

non tu as raison de tout façon ce sont des maladies comme pour les pesticides dont on en peux prouver le lien direct , il y a des causes multifactorielles , on est sur que pour les pesticides il y a des risques on les tolerent
en tout cas il y a des problemes liés aux ogm c'est une certitude, resistance d'adventices au round up ready, resistance d'insectes au bt tout ca c'est prouvé
ensuite il y a deja un marché pour le non ogm , les agriculteurs qui s'engageront a semer des ogm devront garantir la non dissemination a des filieres non ogm , seront ils pres a laisser 500 800m non cultivés autour des parcelles et encore, s'il y a contamination a subir les proces des gens qui auront subit des prejudices
ensuite les paysans qui geignent tous le jours ici du manquent de liberté ( encore aujourd'hui sur les traitement a floraison alors que l'abeille est indsipensable à l'humanité) et qui sont pret a etre menottés par monsanto....

@question

il me semble quelle distingue les modes d'evaluations , aujourd'hui ne serait evaluer que l'impact medical ou sanitaire des ogm pas leur impact environnemental, ( peut etre croisement , dissemination, resistance herbi ....?)

moissoneur

bravo saj pour ton commentaire et de plus cela evitera de se faire incendier chaque fois que l on sors le pulver car bientot cela va mal finir entre les ecolos ideos qui ni connaissent rien et pollue l esprit des gens

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier