Syngenta rejette une offre de reprise de Monsanto

Syngenta  rejette  une offre de reprise de Monsanto

Le groupe agrochimique suisse Syngenta a rejeté une offre de reprise de son concurrent, l'américain Monsanto, estimant qu'elle était sous-évaluée.

L'offre de Monsanto était de 449 francs suisses par action et "sous-estime de manière fondamentale" la valeur de Syngenta, déclare le groupe suisse.  Il a indiqué avoir reçu une "offre non-sollicitée" de la part de Monsanto, confirmant des rumeurs circulant depuis plusieurs jours, et avoir examiné cette proposition sur le plan juridique et financier.

Le conseil d'administration, à l'issue de cet examen, "a rejeté unanimement cette offre, car elle n'était pas dans l'intérêt de Syngenta". Suite à cette annonce, l'action Syngenta a flambé à l'ouverture de la Bourse suisse, s'appréciant de près de 15%. A 16h30 (14h30 GMT), l'action était en hausse de 20% à 399,30 francs suisses (CHF).

De son côté, le groupe américain Monsanto a réagi, après le refus de Syngenta, en indiquant que la "combinaison des deux groupes serait susceptible de créer beaucoup de valeur pour toutes les parties prenantes, y compris les actionnaires". L'offre de 449 CHF représente une prime de 35% par rapport au cours de clôture de jeudi. Elle valorise Syngenta à quelque 42 milliards de francs suisses (40,5 mds euros).

Syngenta : 29.000 salariés

Le groupe américain affirme encore avoir consacré beaucoup de temps à l'analyse d'une potentielle union entre Syngenta et Monsanto et s'est déclaré "confiant" quant à l'obtention "de toutes les autorisations réglementaires nécessaires".

De son coté, Syngenta a estimé que "la proposition de Monsanto ne reflète pas les perspectives exceptionnelles de croissance offertes par la stratégie intégrée de Syngenta, ni le potentiel important de valorisation future de l'innovation dans le domaine des cultures et les positions de leader de l'entreprise", selon le président du conseil d'administration, Michel Demaré. Syngenta mentionne également les obstacles que pourrait rencontrer une fusion du point de vue du droit de la concurrence dans de nombreux pays.

Syngenta emploie quelque 29.000 collaborateurs dans le monde et a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 15,1 milliards de dollars pour un bénéfice de 1,6 milliard. De son côté, Monsanto a enregistré lors de son exercice fiscal 2013-2014, achevé fin août, un chiffre d'affaires de 15,9 milliards USD pour un bénéfice net de 2,8 milliards USD. La multinationale, basée à Saint-Louis, dans le Missouri, emploie environ 21.000 personnes.

 

Sur le même sujet

Commentaires 1

CHABLE533

No Comment...

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier