Un 100 % de couverture végétale difficile à atteindre

Christian Gloria - Réussir Grandes Cultures Octobre 2012

Un 100 % de couverture végétale difficile à atteindre
Moutarde cultivée en Cipan (culture intermédiaire piège à nitrates) dans le Pas-de-Calais. © V. Marmuse/CAIA

En dépit des protestations du monde agricole, le taux de couverture des sols exigé pour 2012 est resté fixé à 100 % en zone vulnérable. Des dérogations restent possibles sous la forme officielle de « déclarations d’impossibilité d’implantation de Cipan » qui ne nécessitent pas de réponse de la part de l’administration pour être valables. De nombreux agriculteurs ont adressé de telles déclarations suite à l’impossibilité de semer du fait de la sécheresse d’août et de septembre.
Dans un grand nombre de départements, le temps sec a empêché la levée de la culture intermédiaire. « Certaines de ces déclarations étaient justifiées, d’autres servaient de prétexte pour ne pas avoir à implanter une Cipan, remarque le conseiller agricole d’un département touché par la sécheresse. Mais les
conditions climatiques ne facilitent pas la tâche des agriculteurs. Dans notre département, il y avait beaucoup de retard dans les semis avec 60 à 80 % des couverts semés à la mi-septembre. Des agriculteurs continuaient encore à implanter alors que la date limite de semis est le 10 septembre. » Dans certaines régions, on sera loin des 100 % de couverture végétale cet automne.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 1

polos10

debut semis de couvert le20aout levee fin septembre quelle vegetation va couvrir le solpour un cout entre35 et50e ha le g oil en plus quel gachis cette ammee

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier