Un nouveau plan de développement pour l'agriculture biologique

Christian Gloria - Réussir Grandes Cultures Juillet-Août 2012

Un nouveau plan de développement pour l'agriculture biologique
Production biologique de petit épeautre dans les Alpes de Haute-Provence. © J.-C. Gutner

Début 2012, la barre fatidique du million d’hectares cultivés en agriculture biologique était franchie.

« Fin 2011, la France comptait 23 135 exploitations engagées en bio qui couvraient 975 141 hectares, dont 275 841 en conversion », selon l’agence Bio.

Les surfaces en agriculture biologique ont progressé de 130 000 hectares en 2011 (+ 15,3 % par rapport à 2010) et représentaient un peu plus de 3,5 % de la SAU nationale. Mais les surfaces de grandes cultures représentent à peine 200 000 hectares, soit 1,6 % de la SAU hexagonale de grandes cultures et 20 % des superficies cultivées en bio. Elles progressent moins vite que les autres productions.

Il manquerait ainsi l’équivalent de 7000 hectares de blé bio pour alimenter le marché en pain et farine bio consommés en France.

Stéphane Le Foll, le ministre de l’Agriculture, réfléchirait à un nouveau plan de développement de l’agriculture biologique en prolongement de celui instauré par Michel Barnier qui prend fin en 2012.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier