Zoom sur les capteurs de matière sèche embarqués sur ensileuse

Rozenn Le Guellec

Zoom sur les capteurs de matière sèche embarqués sur ensileuse

Le réseau cuma, en partenariat avec les organismes de conseil en élevage, a engagé un travail de fond autour de la qualité des ensilages en Normandie (projet Ecosilage), en Pays de la Loire et en Bretagne (projet Opti-Fourrage). Il s’intéresse notamment aux technologies embarquées sur ensileuse et plus particulièrement aux capteurs permettant d’adapter automatiquement la longueur de coupe au taux de matière sèche.

La teneur en matière sèche du maïs est rarement homogène au cours d’un chantier d’ensilage : elle varie d’une parcelle à l’autre et même au sein d’une seule parcelle. Le chauffeur est donc régulièrement amené à adapter la longueur de coupe pour optimiser la qualité du fourrage produit : plus le taux de matière sèche est élevé, plus les brins doivent être courts. Pour plus de confort et de précision, des capteurs NIR (proche infrarouge) et des capteurs optiques embarqués sur ensileuses permettent aujourd’hui de faire varier ce paramètre de manière automatique.

LE PRINCIPE EST SIMPLE

Au lancement du chantier, le chauffeur renseigne en cabine les longueurs de coupe moyenne, mini et maxi choisies par l’éleveur en fonction des taux de matière sèche correspondants.

La vitesse des rouleaux d’alimentation (qui détermine la longueur de coupe des brins) varie en fonction du taux de matière sèche mesuré par le capteur NIR ou en fonction du niveau de maturité mesuré par le capteur optique.

En plus du taux de matière sèche, les capteurs NIR peuvent également analyser la composition (protéines brutes, amidon, fibres, cendres...) des fourrages ensilés et sont généralement associés à des capteurs de rendement.

Ces données mesurées peuvent ensuite être exportées et valorisées pour un meilleur suivi des chantiers, des rations et des pratiques de l’agriculteur.

Pour une bonne prise en main de ces technologies, le réseau cuma et ses partenaires techniques ont élaboré une brochure technique à destination des différents acteurs des chantiers d’ensilage : éleveurs, chauffeurs et conseillers. Vous y retrouverez notamment les différentes technologies disponibles pour chaque constructeur, les étapes nécessaires pour une bonne appropriation (paramétrage de la machine, entretien du capteur et valorisation des données) et des retours d’expériences d’utilisateurs.

Retrouvez et téléchargez la brochure technique « Capteurs matière sèche sur ensileuse » sur le site de la FRcuma Ouest

http://www.ouest.cuma.fr/content/capteur-de-matiere-seche

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier