LEXIQUE DES OPTIONS SUR CEREALES

Ask :

Ordres à la vente ou offres

Base :

Différence entre le cours à terme et le cours au comptant

Bid :

Ordres à l’achat ou demandes

Contrat à terme :

Contrat standard par lequel l’acheteur et le vendeur s’engagent à vendre ou à acheter de la marchandise à une date déterminée et à un prix fixé à l’avance

Contrat d’option :

Contrat dérivé d’un contrat à terme offrant un droit, et non une obligation d’acheter ou de vendre une marchandise sur le marché, pendant une certaine période et à un certain prix, moyennant le paiement d’une prime. Les options « américaines » peuvent être exercées à tout moment pendant une période donnée. La grande majorité des options sont des options américaines. Les options « européennes » ne peuvent être exercées qu’à une date précise : leur échéance.

Contrat d’option d’achat (CALL) :

Contrat qui confère à l’acheteur le droit et non l’obligation d’acheter le sous-jacent correspondant à un prix connu sur une période déterminée

Contrat d’option de vente (PUT) :

Contrat qui confère à l’acheteur le droit et non l’obligation  de vendre le sous-jacent correspondant à un prix connu sur une période déterminée

Liquidité :

La liquidité d’un marché se mesure à la facilité avec laquelle on peut y passer un ordre important par rapport au volume quotidien d’activité sans provoquer de perturbations importantes sur le cours

Long :

Se dit d’une position acheteuse ou bien d’un opérateur dont le risque est inhérent à une baisse des prix. Une position longue est constituée par un plus grand nombre de contrats achetés (ou volume produit) que de contrats vendus

Monnaie « à la » :

Une option est « à la monnaie » lorsque le prix d’exercice est égal au cours de l’actif sous-jacent. La valeur intrinsèque est nulle

Monnaie « hors de la » :

Une option est « hors de la monnaie » lorsque le prix d’exercice est supérieur au cours de l’actif sous-jacent lorsqu’il s’agit d’une option d’achat et inférieur lorsqu’il s’agit d’un option de vente

Prime d’option :

C’est la somme versée par l’acheteur au vendeur d’option lors de la souscription du contrat

Short :

Court. Se dit d’une position vendeuse ou d’un opérateur dont le risque est inhérent à une hausse des prix. Une position shortest constituée par un plus grand nombre de contrats vendus que de contrats achetés (ou de volume produit)

Square :

Se dit d’une position neutre où l’évolution du prix n’interfère pas sur le résultat de l’entreprise. Une position square est constituée par un même nombre de contrats vendus et achetés, ou bien par l’absence totale de position

Sous-jacent :

C’est l’instrument support d’un contrat à terme. Par exemple, l’actif sous-jacent du contrat d’option du blé est le contrat à terme du blé.

Strike :

Prix d’exercice. C’est le prix du sous-jacent auquel l’acheteur ou le vendeur d’une option se trouve propriétaire ou vendeur après avoir « exercé » ou « levé » cette dernière

Volatilité :

C’est la mesure des variations de prix d’un actif sur une période donnée. Elle s’exprime en pourcentage