10ème chronique BTS GDEA (juin 10) : Optimisation d'un ensemble tracteur-outil.

les étudiants de BTS GDEA du Lycée de Somme-Suippe

Le rendement global d'un tracteur étant faible (environ 15%), on a intérêt à optimiser l'ensemble tracteur-outil afin de limiter les pertes. Il est nécessaire que l'outil soit adapté au tracteur et inversement. Ensuite, on peut appliquer des règles simples qui permettent d'économiser l'énergie.

Entretien du tracteur

Les principales interventions d'entretien doivent être effectuées selon les indications présentes dans le manuel d'utilisation du constructeur (vérification journalière des niveaux, nettoyage du filtre à air et des radiateurs, remplacement des éléments filtrants, vidange des différents circuits,...).

Les nouveaux moteurs avec injection à régulation électronique ne nécessitent plus de réglages. Seul le constructeur peut intervenir pour modifier les paramétrages de l'ensemble moteur-transmission.

· Entretien des outils
Il faut privilégier l'entretien préventif qui évite les pannes immédiates et coûteuses avec immobilisation du matériel pour un temps plus ou moins long.

Il faut donc s'assurer de l'entretien et/ou du remplacement des pièces travaillantes et vérifier périodiquement le serrage de la boulonnerie.

Adaptation du tracteur et de l'outil

Ils doivent être adaptés l'un à l'autre et choisis par rapport à des tâches précises.
Dans le cas d'outils portés et semi-portés, on veillera tout particulièrement à la position des barres d'attelage (convergence longue) et au choix de l'asservissement au niveau du relevage (contrôle de position, d'effort,…)
· Lestage
Le lestage doit intervenir lorsque le glissement dépasse 15 à 20% et si toutes les autres conditions sont réunies (liaison tracteur-outil optimale, choix et pression des pneus, taille de l'outil).
Pour les outils portés, on leste plutôt l'avant et pour les outils semi-portés ou traînés, le lestage est réparti entre l'avant et l'arrière. Il ne faut pas oublier que le rapport poids-puissance d'un tracteur doit varier dans de larges proportions (entre 30 et 50 kg/CH) en fonction de la vitesse d'avancement et de l'effort de traction.

Choix et pression des pneus


Le choix des pneumatiques est primordial surtout en grosses puissances. Pour adapter la bonne pression, il faut se référer au tableau du manufacturier et toujours gonfler à la pression minimale permise.

En respectant ces différentes règles on peut économiser jusqu'à 20% de carburant, tout en préservant l'usure des pneumatiques, du tracteur et des outils.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires