2Ebalm brûle les adventices, pas les étapes

Raphaël Lecocq

En viticulture, le désherbage thermique cible en particulier les adventices se développant sur le rang
2Ebalm

Spécialisée dans le désherbage thermique, avec des solutions pour l’agriculture, les collectivités et les particuliers, l’entreprise gardoise espère bénéficier de l’interdiction programmée des pesticides hors usage agricole à l’horizon 2020-2022.

Le 1er janvier 2020, l’usage des produits phytosanitaires par l’Etat, les collectivités locales et les établissements publics sera interdit pour l’entretien des espaces verts. Le 1er janvier 2022, l’interdiction vaudra pour les particuliers. L’entreprise 2Ebalm n’a pas attendu la loi votée à l’Assemblée nationale le 23 janvier dernier pour mettre au point toute une gamme de matériels reposant sur l’utilisation du gaz pour brûler les adventices. Avec une dizaine de matériels adaptés aux usages agricoles (viticulture, arboriculture, maraîchage) et autant aux espaces verts, 2Ebalm dispose d’un large catalogue de solutions techniques répondant à différentes configurations.

Démonstration dans le Gard le 20 mars

L’utilisation du gaz en phase gazeuse permet de porter la température à 1400°C et de créer, plus qu’une flamme, un choc thermique à effet retard de 24 à 48 heures. En 2011, le constructeur basé à Cornillon (30) avait conduit un essai dans un vignoble du Gard, visant à comparer l’efficacité et le prix de revient d’applications localisées sur le rang, d’herbicides dans un cas, de désherbeurs thermiques dans l’autre. Moyennant trois passages, le Giroflam avait assuré la propreté du rang pour un coût de revient en gaz de 40 euros par passage. Aux 2ème et 3ème passages, l’appareil assurait l’épamprage des pieds tandis qu’un broyeur central jugulait la végétation dans l’inter-rang de 2 m, pour n coût de revient global de 215 €/ha. Dans le même temps, la parcelle désherbée voyait se succéder quatre interventions (désherbage, épamprage et deux tontes) pour un coût de revient de 233 €/ha. Le constructeur organise le 20 mars prochain à Beauregard (30) une démonstration mettant en œuvre le Vitiflam, un appareil tracté désherbant deux rangs par passage.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires