450 ch pour le 8400R de John Deere

Raphaël Lecocq

Le constructeur offre la possibilité de lester les voiles internes et externes de respectivement 625 kg et 970 kg
John Deere

Le 8400R permet à la série 8R d’atteindre les 450 ch. Transmission, essieu et lestage des roues arrière plébiscitent les usages à la traction via la barre d’attelage. Le tracteur sera également proposé en version RT à chenilles.

Nouveau récepteur StarFire 6000, nouveau signal SF3

Le nouveau récepteur StarFire 6000 met en œuvre le nouveau signal SF3, mais également le SF1 ainsi qu’un RTK amélioré
John Deere

Succédant au StarFire 3000, le récepteur StarFire 6000 reçoit toujours le signal de correction SF1 gratuit mais avec une précision ramenée à +/- 15 cm contre 23 cm avec la version précédente. Le récepteur reçoit par ailleurs le nouveau signal SF3 doté d’une précision de passage de +/- 3 cm. Le récepteur StarFire 6000 suit en parallèle les données envoyées par trois satellites au lieu d’un, ce qui garantit une stabilité du signal trois fois supérieure en zones d’ombre et la possibilité de basculer sur un satellite de secours 80 % plus rapidement que le modèle précédent. L’acquisition du nouveau signal de correction SF3 (temps de chauffe) est également trois à quatre fois plus rapide. Le SF3 offre enfin une répétabilité de 9 mois, donc une précision sans dérive pour tous les travaux de la saison. En ce qui concerne le signal RTK (+/- 2,5 cm), en cas de perte du signal vers la station de base ou de la connexion au réseau mobile, les utilisateurs conservent la précision et la répétabilité pendant 14 jours, même en dehors du réseau RTK. Avec deux antennes à haute performance, non seulement le nouveau modèle John Deere Mobile RTK pour 4G LTE (évolution à long terme) est compatible avec les dernières normes de communication mobile 4G LTE, mais il continue aussi à recevoir les normes 3G et 2G.

91 % : c’est le taux de conversion de la puissance nominale en puissance de traction atteint par le 8400R, un nouveau inédit selon le constructeur. Pour atteindre ce niveau, le constructeur a joué sur la transmission, à savoir la e23, une Powershift à 23 rapports avant et 11 arrière, équipée du dispositif Efficiency Manager, favorisant le maximum de puissance aux roues moyennant un minimum d’absorption de puissance. C’est cette même transmission qui équipe le 9RX à quatre chenilles articulées. Au niveau des roues, le constructeur offre la possibilité de lester les voiles internes et externes de respectivement 625 kg et 970 kg, toujours dans le but de passer la puissance et en prenant soin de renforcer le pont arrière à différents endroits (essieu crémaillère avec double méplat, moyeux en fonte…)

Le 8400R sera décliné en version RT à chenilles

Trois séries de forte puissance

Avec le 8400R doté d’un moteur John Deere de 9 litres, la série 8R compte désormais 7 modèles développant une puissance maxi comprise entre 290 ch et 450 ch. Le constructeur conforte ainsi son offre de tracteurs de forte puissance composée en Europe de tracteurs à quatre roues avec la séries 8R, de tracteurs à deux chenilles avec la série 8RT (3 modèles de 352 ch, 380 ch et 407 ch de puissance maxi en attendant le 8400RT de 450 ch) et enfin de tracteurs à 4 chenilles articulées avec le 9RX, comptant 4 modèles d’une puissance maxi comprise entre 517 ch et 670 ch.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires