Agrisem prend un nouvel envol

Catherine Perrot

L’inauguration des nouveaux locaux d’Agrisem à Ancenis a rassemblé quelque 150 personnes, dont beaucoup de ses concessionnaires.
L’inauguration des nouveaux locaux d’Agrisem à Ancenis a rassemblé quelque 150 personnes, dont beaucoup de ses concessionnaires.

Le 6 mai, Agrisem international a procédé à l’inauguration officielle de son nouveau site d’assemblage et d’expédition. Désormais située à Ancenis, et propriété du polonais Unia, Agrisem poursuit son développement tant en France qu’à l’export.

C’est peu dire que l’entreprise Agrisem international a vécu un grand changement ces derniers mois : « Nous avons fait notre transhumance », explique Thomas Boone, responsable marketing et produits d’Agrisem. En novembre dernier, elle a en effet quitté son lieu de naissance de Ligné pour un nouveau site, situé à l’entrée d’Ancenis.
« Nous avions besoin d’un bâtiment plus professionnel, nous nous donnons les moyens de nos ambitions », poursuit Thomas Boone. Inauguré officiellement le 6 mai dernier, le nouveau bâtiment est implanté sur un site de 2 hectares, et comprend quelque 5 500 m2 d’ateliers couverts. C’est ici que les décompacteurs, Cultiplow, Combiplow et autre Disc-o-mulch qui ont fait la réputation d’Agrisem seront désormais assemblés (1), vérifiés, stockés puis expédiés vers leurs sites de distribution.
« Nous produisons environ 1 000 machines par an ; soit une vingtaine par semaine », commente Nicolas Robard, du service marketing de l’entreprise. « La moitié d’entre elles sont des décompacteurs et déchaumeurs ». Des machines dans l’air du temps avec le développement des techniques dites de conservation des sols, réputées pour leur qualité, leur adaptation aux demandes spécifiques, et leur inventivité. En comparaison de sa taille (47 salariés), Agrisem dépose en effet beaucoup de brevets et d’ailleurs son service recherche-développement de 6 personnes est « le deuxième service le plus important, juste derrière la force de vente », poursuit Nicolas Robard.

Un chiffre d’affaire en hausse

après son grand déménagement, Agrisem était bien sûr présent au Sima 2015, avec des nouveautés, comme le Disc-o-mulch silver semi porté, un outil à la stabilité et la maniabilité améliorées ; ou encore le Disc-o-mulch gold, disponible en très grandes largeurs (7,5 m et 9 m), et à la compacité au transport spécialement étudiée (seulement 4,40 m de hauteur au transport pour le 9 m !).
Dans un marché de l’agroéquipement plutôt en régression (-20 % l’année dernière en France), Agrisem a très bien tiré son épingle du jeu, en maintenant ses ventes en France, et en les augmentant à l’export ! « Notre chiffre d’affaires a augmenté de 7 %, pour atteindre 15 M€ », explique Nicolas Robard. Désormais Agrisem réalise 55 % de ses ventes à l’export, particulièrement en Allemagne, Pays baltes, Roumanie, et vise les marchés russes et ukrainiens.
Dans cette conquête de l’est, Agrisem international dispose d’un sérieux atout : son appartenance, depuis deux ans, au polonais Unia. Le nouveau président d’Agrisem se nomme Michal Guzowski et il est le fils d’Andrzew Guzowski, le président d’Unia.
Ce constructeur privé, leader dans son pays pour les matériels de travail du sol, emploie quelque 1 400 personnes, dans quatre usines et produit 25 000 machines chaque année ! L’inverse est aussi vrai : Unia compte également sur le réseau de concessionnaires d’Agrisem pour distribuer quelques-uns de ses produits (2) très complémentaires de ceux d’Agrisem.

(1) Agrisem sous-traite la fabrication de ses différents éléments, en sélectionnant chaque sous-traitant sur la qualité de ses produits.
(2) Pas toutes ses références, car Unia produit 700 modèles différents !
Le montage de disques sur des  « queues de cochon » est l’une des spécificités d’Agrisem. L’entreprise accorde une très grande importance à la qualité et la précision de ces ressorts.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires