Agro-équipement : Timidité sur les marchés viti-vinicole

Ludovic Vimond

Alors que le marché global de l'agro-équipement a connu en 2008 un chiffre d'affaires euphorique en hausse de 21,6 % par rapport à 2007, le machinisme viti-vinicole a terminé l'année avec une croissance beaucoup plus faible.

Les tracteurs spécialisés interlignes vignes et vergers bouclent l'année avec 2424 immatriculations de tracteurs neufs, soit une hausse de 7,6 % par rapport à 2007 et 12,1 % par rapport à 2006, l'année la plus creuse de cette dernière décennie. Même si ces chiffres sont encourageants, ils n'en restent pas moins faibles lorsqu'on les met en perspective avec les 4 780 immatriculations de 1999. En revanche, la puissance moyenne se maintient à 79 ch depuis 2006 (70 ch en 2001). Pour l'année 2009, la filière de l'agro-équipement table sur une poursuite de la croissance avec 2600 tracteurs interlignes, du fait notamment des besoins de remplacement du parc vieillissant. La tendance est moins réjouissante en tracteurs enjambeurs.

Avec 510 unités vendues, le marché affiche une baisse de 9 % et devrait poursuivre sa décrue pour atteindre 480 tracteurs en 2009. Concernant la récolte, l'année 2008 a mis fin à la chute des ventes, avec 475 machines à vendanger neuves commercialisées, contre 425 en 2007. La mise sur le marché de systèmes innovants de tri embarqué, ainsi qu'une nouvelle offre en vignes étroites, expliquent en partie ce regain d'activité. La filière prévoit cependant un retour au niveau des ventes de 2007 pour cette année.
En matériels de cave, les évolutions des ventes sont très disparates d'une région viticole à l'autre. À l'échelle nationale, le marché se maintient par rapport à 2007, mais connaît une chute importante en ce début d'année (- 15 à - 25 %). L'attente de la mise en place d'un plan d'aide à l'adaptation des caves dans le cadre de l'OCM Vin a en effet eu tendance à bloquer les investissements. Compte tenu de la saisonnalité de l'activité, il sera difficile de regagner la totalité du retard engrangé, ce qui permet d'estimer vraisemblablement la baisse d'activité à 20 % pour 2009.

Source Réussir Vigne Juin 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires