Agroéquipements : le redressement du marché attendu en 2017

Lise Monteillet

Agroéquipements : le redressement du marché attendu en 2017

Le marché français de l’agroéquipement est en baisse de 8 % en 2016, selon l’Axema, l’union des industriels de l’agroéquipement. Néanmoins, les prévisions font état d’un redressement de l’activité en 2017.

Avec un marché en recul de 8 % et un chiffre d’affaires affaibli de 2,8%, l’année 2016 a été difficile pour les industriels de l’agroéquipement. D’autant que ces deux indicateurs sont en baisse pour la troisième année consécutive. « Après une progression au second semestre 2015 (+ 8%) et encore au premier semestre 2016 (+8%), le marché s’est effondré au second semestre 2016 (-25%) », précise l’Axema. Pourquoi de telles variations ? « Le dispositif de suramortissement a eu pour effet de gonfler artificiellement le marché entre la fin 2015 et la mi 2016 », souligne le rapport économique. 

Capture d’écran 2017-04-07 à 16.47.37

Une inversion des courbes en 2017 

Une embellie est cependant attendue en 2017. « Toutes choses égales par ailleurs et à conditions climatiques et de récoltes normales, le marché 2017 s’établirait à 5,2 milliards d’euros, en hausse de 3,5 %. La production progresserait de 2 %, tirée par les exportations. Les importations également seraient en hausse, de 4% » prévoit l’Axema.  

Le niveau d’endettement des agriculteurs français demeure « la préoccupation majeure de l’agriculture », selon l’Axema. Il est passé de 35 % en 1990 à 42% en 2014.

86 % de PME

L’Axema, qui compte 230 membres, était réuni en biennale, jeudi 6 avril à Paris. En France, 86 % des industriels de l’agroéquipement sont des petites ou des moyennes entreprises. « Il faut grossir pour continuer à exister demain et exporter », ont souligné les experts du pôle économique d’Axema.

La France est le 3e pays producteur d’agroéquipements avec un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros. Elle est située derrière l’Allemagne (12 milliards d’euros) et l’Italie (9 milliards d’euros). En moyenne, un fabricant français emploie 33 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros. 

IMG_0155

Frédéric Martin a été élu nouveau président de l'Axema, succédant à Patrick Perard.

Commentaires 1

Coco

Les pauvres à 3 pour cent de baisse ils s inquiète et nous si on avait que ca en baisse...

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier