Amazone dépasse les 500 millions d’euros de chiffre d’affaires

Raphaël Lecocq

Les semoirs Cirrus et cultivateurs Cenius, deux matériels renouvelés l’an passé
Amazone

Amazone a vu son activité progresser de 12 % en 2013 pour atteindre 515 M €. Le constructeur récolte les fruits de la diversification de ses produits et de ses marchés.

Nouveaux produits, nouvelles technologies, nouveaux marchés : c’est la formule appliquée par le constructeur allemand pour accroître son chiffre d’affaires qui, pour la première fois, vient de dépasser les 500 M €, en progression de 12 % par rapport à 2012. Le constructeur allemand réalise 80 % de son chiffre d’affaires à l’export, la France constituant un de ses premiers clients avec la Russie, la Pologne, l’Angleterre et la Scandinavie. Amazone est présent dans cinq univers de matériels que sont le  travail du sol, le semis, la pulvérisation, la distribution d’engrais minéraux ainsi que les équipements pour collectivités.

D’Agritechnica à Amatechnica

Le constructeur consacre 5 % de son chiffre d’affaire en recherche et développement. A Agritechnica 2013, Amazone a présenté deux nouvelles catégories de matériels avec les charrues Cayron d’une part et le strip-till XTill-VT d’autre part. Le constructeur a également repensé ses cultivateurs Cenius TX et ses semoirs Cirrus 03. Au Sima 2013 avaient été présentés les distributeurs d’engrais ZA-TS capables distributeurs d’engrais atteignant 54 m de largeur de travail. En matière de nouvelles technologies, Amazone travaille notamment sur la mise au point d’un robot autonome (BoniRob) et sur le recours à l’énergie électrique pour animer le tapis de fond et les disques d’un distributeur d’engrais (eSpread). Le constructeur fera son Amatechnica le 22 mai prochain dans les champs entourant son usine de Hasbergen-Gaste.

Stabilité en 2014

Amazone emploie 1800 personnes et dispose de cinq sites de production en Allemagne, un en France (Forbach) dédié à l’activité espaces verts et un en Russie dont il est devenu actionnaire à 100 % courant 2013. Toujours en 2013, Amazone a investi 25 M € dans l’augmentation de ses capacité de productions. Pour 2014, le constructeur escompte une stabilité de son chiffre d’affaires dans un marché global attendu en baisse. Un investissement de 10 M € est programmé dans une chaîne de peinture. Amazone est une entreprise familiale dirigée par Christian Dreyer et le Dr Justus Dreyer, descendants de Heinrich Dreyer, fondateur de l’entreprise en 1883.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires