Atos, la nouvelle entrée de gamme de Claas

Raphaël Lecocq

Claas a levé voile sur sa nouvelle gamme Atos à l’Eima
Claas

Le constructeur présente une nouvelle série comptant 6 modèles d’une puissance comprise entre 76 ch et 109 ch. La gamme Atos est le fruit d’un partenariat avec Same-Deutz-Fahr.

Claas : 10 gammes et 51 modèles de 72 ch à 530 ch

Les Atos constituent la 10ème famille de tracteurs du constructeur allemand. Ils sont positionnés sur le segment des 100 ch aux côtés des Elios, Axos et Arion 400, sans oublier les Nexos pour vignes et vergers.  Les quatre modèles Elios couvrent une plage de puissance de 75 ch à 103 ch et sont proposés en quatre transmissions et ne dépassent pas 2,37 m de hauteur. Les quatre modèles Axos en deux versions C et CX à ouverture et verrouillage des portes vers l'avant à 180°, couvrent également 75 ch à 102 ch, avec une longueur hors tout réduite et un faible rayon de braquage. La gamme Arion 400 comprend trois modèles développant 95, 105 et 115 ch et sont proposés avec deux types de transmission dont une offrant une surpuissance de 15 ch.

 

En septembre 2013, à la veille du Sommet de l’élevage, Claas avait annoncé mener un projet de coopération avec Same-Deutz-Fahr pour développer une gamme de tracteurs standards d’une puissance comprise entre 70 ch et 110 ch. Le projet a pris corps à l’Eima de Bologne avec la présentation des Atos, qui n’avaient que 200 km à parcourir en sortie de l’usine de Same-Deutz-Fahr de Treviglio. Les Atos empruntent donc l’essentiel des composants aux tracteurs italiens, sous l’habillage intérieur et le design extérieur Claas.

 

Avec la nouvelle gamme Atos, Claas renouvelle et étend son offre dans le segment de puissance autour de 100 ch

Deux séries de 3 et 4 cylindres

Les Atos se décomposent en deux séries. La série 200 compte 3 modèles 3 cylindres de 2,9 l développant 76 ch, 88 ch et 97 ch et une capacité de relevage de 3,6 t. La série 300 compte 3 modèles 4 cylindres 3,8 l développant 88 ch, 102 ch et 109 ch et une capacité de relevage de 4,8 t. Les motorisations Farmotion sont conformes à la norme Tier 4i au moyen d’un catalyseur d’oxydation et d’une vanne Egr. Trois transmissions sont disponibles : mécanique, à doubleur ou tripleur de gamme, avec inverseur mécanique ou à commande électrique. La fonction Smart Stop, activée par bouton pression, permet de gérer les arrêts et démarrage par la seule pédale de frein. La pompe hydraulique affiche un débit standard de 55 l/min et 60 l/mn avec l’option Eco. L’Atos offre le choix de trois prises de force (540, 540 et 540 Eco, 540/540 Eco, 1000 et 1000 Eco) et d’un chargeur frontal monté d’usine, d’une capacité de 1,9 t. Le tracteur peut être configuré avec deux types d'essieu avant : un essieu standard sans transmission intégrale ou un essieu freiné avec transmission intégrale.

 

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier