Axema met l’Isobus à la portée des Pme

Raphaël Lecocq

Le groupe de projet constitué par Axema compte 10 constructeurs dont Sulky Burel
Sulky

La norme Isobus 11783 permet aux machines d’être reconnues et commandées par le terminal du tracteur. Axema soutient le développement de la norme auprès des petits constructeurs.

La norme de communication Isobus, propre aux machines agricoles, s’est imposée en 2009. Elle permet à aux tracteurs et aux matériels de toutes marques de se « reconnaître » au moyen d’une prise dédiée à neuf broches. La normalisation est relativement récente.  Mais les tractoristes qui,  avec quelques sociétés spécialisées comme Muller Elektronic ou encore Mechatornics ont soutenu le développement de cette norme, n’ont pas tardé à l’appliquer sur la grande majorité des tracteurs sortant de leurs usines. Les fabricants de machines ont tout intérêt à s’y conformer pour valoriser les avantages en terme de fonctionnalités et éviter les doublons de boîtiers de commande.

Formation et centre d’expertise

Afin de ne laisser aucun constructeur de côté, Axema, l’Union des industriels de l’agroéquipement a décidé de lancer une action collective au service de la diffusion de l’Isobus dans les Pme. Outre des actions de formation, Axema souhaite mettre en place un centre d’expertise au service des entreprises afin d’évaluer la compatibilité des produits mis au point, avant éventuellement de les faire certifier par l’EAF, l’instance internationale en charge du suivi de la norme. Emmené par Sulky Burel, le groupe de projet est composé des sociétés Agrotronix, Berthoud, Dickey John, Kuhn, Kuhn Blanchard, Kverneland France, MX, Rolland et SatPlan.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier