Bionalan écime et exporte les graines d’adventices

Raphaël Lecocq

Bionalan écime et exporte les graines d’adventices
Bionalan

Le constructeur développe une machine de 24 m destinée à écimer et à récupérer les graines d’adventices pour parer tout risque de germination. Trois étoiles aux Innov’Space.

Bionalan écime et exporte les graines d’adventices

La récupération, c’est en quelque sorte une marotte chez Bionalan, spécialiste et fabricant de récupérateurs de menues pailles attelés à l’arrière des moissonneuses-batteuses. Les essais l’ont prouvé : la récupération des menues pailles, outre le gain de 1 à 2 t/ha de biomasse à usage de co-produit, de litière ou encore de substrat pour méthaniseur, permet au passage d’exporter des graines d’adventice et de faire baisser d’autant la pression herbicide. Les adventices, c’est l’autre marotte de Bionalan qui développe avec la Selac une écimeuse déclinée en 6 modèles couvrant une largeur de travail comprise entre 4,4 m et 24,2 m.

Empêcher la maturation au sol

L’écimeuse, attelée à l’avant ou à l’arrière du tracteur, anime hydrauliquement des ensembles couteaux rotatifs / contre-couteaux. Des diviseurs et systèmes de compensation de dévers permettent d’atteindre une vitesse de travail de 15 km/h. Problème de l’écimage simple : les inflorescences des adventices sont susceptibles pour certains de finir leur maturation au sol et donc de conserver leur pouvoir germinatif. Pour contrer, Bionalan a greffé sur son écimeuse, en version frontale, un système de récupération des adventices avec réservoir attelé à l’arrière. Une machine en 24 m sera opérationnelle pour le printemps prochain.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires