Case IH définit 5 niveaux d’automatisation

Raphaël Lecocq

Case IH définit 5 niveaux d’automatisation
Case IH

Entre autoguidage et automatisation totale, le constructeur définit 5 classes d’automatismes. Celles-ci font l’objet de développements en conditions réelles aux États-Unis et au Canada.

Case IH définit 5 niveaux d’automatisation

Dans les années 1990, Case IH était le premier constructeur à proposer une technologie d'automatisation avec le système d'autoguidage AFS AccuGuide, lequel est décliné aujourd’hui en plusieurs variantes telles que l’automatisation des manœuvres en bout de champ (AFS AccuTurn) ou la détection de lit de semences (AFS SoilCommand). Deux décennies plus tard, l’autoguidage est considéré par Case IH comme le premier degré d’automatismes qui, dans l’état actuel des développements, en compterait 5. Le 2ème niveau, baptisé « coordination et optimisation », met en œuvre deux engins avec chauffeur, tels qu’un tracteur et une moissonneuse-batteuse, coordonnant leurs trajets intraparcellaires en vue d’optimiser la productivité. Le 3ème niveau met encore toujours en œuvre deux engins avec chauffeur mais inclue l’assistance sinon la prise de contrôle de l’un par l’autre.

Magnum autonome

Avec les 4ème et 5ème niveaux, le chauffeur disparait du poste de conduite mais un opérateur supervise la conduite d’un ou plusieurs engins depuis la parcelle (4ème niveau) sinon à distance (5ème niveau). C’est le concept du Magnum autonome qui a valu à Case IH une médaille d’argent au Sima 2017. Le constructeur a développé le concept avec son partenaire ASI (Autonomous Solutions Incorporated), spécialiste des solutions autonomes tout-terrain. Le tracteur embarque des technologies radar et LiDAR (Light Imaging, Detection And Ranging, une technologie d’observation basée sur l’émission réception d’un faisceau laser) auxquelles s’ajoutent des caméras délivrant des images en temps réel. L’ensemble permet au véhicule de détecter les obstacles immobiles et en mouvement sur sa trajectoire.

Case IH définit 5 niveaux d’automatisation

Essais en conditions réelles

Cette année, Case IH conduit un programme pilote de tracteur autonome avec Bolthouse Farms avec pour objectif de comprendre comment les nouvelles technologies autonomes peuvent être utilisées et comment elles répondent aux besoins réels des exploitations agricoles. Bolthouse Farms est l'un des plus gros producteurs de carottes d'Amérique du Nord. Le projet se concentre d'abord sur le labour et le travail du sol en profondeur, deux tâches très répétitives que Bolthouse Farms effectue toute l'année, avec une petite flotte de tracteurs autonomes Steiger et Quadtrac tirant une herse à disques True-Tandem ou un déchaumeur à disques Ecolo-Tiger. Ces essais permettront d'évaluer le contrôle des machines autonomes dans une variété d'applications de travail du sol, de types de sol, de conditions météorologiques et d'activités de détection et de perception.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires