Charges de mécanisation : Les Cuma de l'Ouest sortent leurs chiffres

Raphaël Lecocq

Avec la nouvelle édition du Guide des prix de revient et de nouvelles fiches de consommation de carburant, les Cuma de l'Ouest mettent des prix sinon des litres sur plus de 50 tracteurs et machines.

De l'andaineur simple rotor au tracteur de plus de 180 ch en passant par la moissonneuse-batteuse d'occasion à 6 secoueurs, la désileuse automotrice ou encore la herse rotative de 3 m, c'est plus de 50 machines qui sont passées au crible des comptabilités de Cuma issues de 11 départements de l'Ouest. Les effectifs par type varient de quelques dizaines à quelques centaines. Chaque fiche aborde le matériel en cinq points : âge et prix d'achat, répartition des charges et coût d'utilisation annuel, coût d'entretien en fonction de l'âge, coût total et coût d'entretien en fonction du volume annuel d'ha, comparatif par marque. Des chiffres de « terrain », tout sauf théoriques, permettant à chaque groupe de jauger ses propres performances (ou contre-performances), sinon de raisonner un investissement.

Travail du sol et transport

Le document de 64 pages est basé sur les données comptables des exercices 2008 et/ou 2009. Il intègre par ailleurs deux nouvelles fiches conseil en matière de consommation de carburant, issues d'essais réalisés au champ en 2010. Les Cuma de l'Ouest ont relevé la consommation de tracteurs réalisant des chantiers de travail du sol (déchaumage, labour), ainsi qu'au transport. Parmi les nombreux enseignements figurent les éléments suivants : ± 23 ch au transport = ± 7,4 % de consommation, + 900 kg de lestage au transport = + 5 % de consommation, + 4 km/h au déchaumage = + 14 % de consommation, + 5 cm de profondeur au déchaumage = + 46 % de consommation, + 9 cm de profondeur au labour = + 27 % de consommation, - 0,6 bar de pression dans les pneus = - 12 % de consommation au labour. Renseignements : 02 99 54 63 15 et www.ouest.cuma.fr.

Le transport peut occuper 40 % du temps de travail d'une d'exploitation laitière à raison de 2500 km annuels

Le transport peut occuper 40 % du temps de travail d'une d'exploitation laitière à raison de 2500 km annuels

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires