Chenilles : Les chenilles Soucy Track commercialisées en France

Raphaël Lecocq

Les chenilles d'origine canadienne peuvent équiper de nombreux tracteurs, plus ou moins puissants. Track Equipement en assure la distribution en France, avec déjà une vingtaine de références et un accord en vue avec Valtra.

Des chenilles à la place des roues sur n'importe quel tracteur ? C'est possible. Le constructeur spécialisé Soucy Track dispose aujourd'hui d'une longue expérience en la matière, sur toutes les marques de tracteurs. Chaque tracteur équipé fait l'objet d'adaptations et d'études particulières de façon à ne pas mettre en péril la mécanique en présence. En effet, si les chenilles réduisent les phénomènes de tassement, elles éliminent aussi le patinage. La puissance et le couple se font donc ressentir pleinement sur les arbres et les ponts. Les chenilles Soucy Track sont conçues en conséquence. L'arbre de roue du tracteur n'assure ainsi que la rotation du barbotin. Les efforts de portance et de traction sont pris par les trains roulants bridés sur les ponts et l'attelage. Le constructeur canadien maîtrise l'intégralité de la chaîne de fabrication de ses chenilles. La fabrication de la bande caoutchouc sur mesure, pas par pas, autorise toutes les dimensions possibles sur tous types d'automoteurs, y compris de faible largeur (305 mm). Parmi les usages particuliers figurent le maraîchage ou encore la monte sur microtracteurs destinés aux espaces verts ou au ramassage des coquillages. Ne pouvant honorer toutes les demandes particulières, la maison mère s'est recentrée sur les modèles les plus vendus afin d'assurer un suivi correct des matériels équipés.

Bientôt sur la série T de Valtra

Les chenilles Soucy Track sont désormais distribuées en France par Track Equipement, basé à Francin (73). Le distributeur ciblait au départ les matériels intervenant sur les manteaux neigeux. Le secteur agricole semble promis à se développer. « Dans certaines situations, à forte déclivité ou forte humidité, il n'y a pas d'autre solution que les chenilles pour intervenir dans les champs, souligne Serge Monod, le gérant de l'entreprise. Ailleurs, les sols sont tout à y gagner. Plus que le prix, c'est la méconnaissance du produit qui peut encore rebuter les clients ». Il faut compter environ 57 000 euros pour équiper un tracteur d'une puissance comprise entre 80 et 140 ch et 67 000 euros pour un tracteur de 140 à 180 ch. La longévité des chenilles est comparable à celles des pneus mais leur renouvellement plus onéreux. Présence de gros cailloux mise à part, le confort de conduite est supérieur ou égal à celui procuré par des pneus. Track Equipement est passe de conclure un accord avec Valtra pour proposer les modèles de la série T (152 à 215 ch) avec des chenilles dûment homologuées pour se déplacer sur la route. Innov-Agri Grand Sud-Ouest sera l'occasion de présenter cette offre nouvelle.

Valtra s'apprête à proposer ses modèles de la série T avec un équipement de chenilles Soucy Track (Doc Track Equipement)

Valtra s'apprête à proposer ses modèles de la série T avec un équipement de chenilles Soucy Track (Doc Track Equipement)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires