Claas construit un centre d’essai à proximité de son usine du Mans

Raphaël Lecocq

Le nouveau centre d’essai est situé à 8 km de l’usine de tracteurs du Mans (72)
Claas Tractor

Le site de 15 ha comprend toutes les infrastructures nécessaires à la validation des prototypes de tracteurs. L’investissement s’élève à 10 millions d’euros. Le centre entrera en service au printemps et abritera 32 salariés au départ.

Créée en 2008 après le rachat total de Renault agriculture, la filiale Claas Tractor chapeaute la branche tracteur du constructeur, depuis le service recherche et développement basé à Vélizy (78) jusqu’à l’usine basée au Mans (72), en passant par le centre d’essais, jusqu’ici basé à Us (95). Ce dernier va céder sa place au nouveau centre d’essai et de validation basé à Trangé (72), à quelques encablures de l’usine du Mans. La partie bâtie du site hébergera un atelier principal, un magasin, un atelier confidentiel, une cellule d'essais, bureaux, salle de réunions. Le constructeur a porté une attention particulière sur l’intégration paysagère du bâtiment et son profil écologique : pompe à chaleur, isolation renforcée, lumière naturelle maximisée, station d’épuration à filtration végétale, récupération des eaux de pluie pour nettoyer les tracteurs etc.

Le constructeur recrute

Les infrastructures extérieures comprennent une piste, un manège, des aires d’évolutions. L’investissement s’élève à 10 millions d’euros, foncier compris. Le centre sera opérationnel au printemps prochain. Il abritera 32 salariés sur un potentiel de 50. Indépendamment de l’ouverture prochaine du centre d’essai mais pour assurer le développement de nombreux produits, Claas Tractor recherche des compétences des les secteurs suivants : techniciens et ingénieurs en logistique et pprovisionnement (Supply Chain), ingénieurs et techniciens Industrialisation, ingénieurs qualité client, marketing (responsable de zone), technicien après vente et technicien hot line, ingénieur amélioration du produit série.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier