Claas développe le capteur de biomasse Isaria

Raphaël Lecocq

Deux capteurs optiques évaluent l’état de nutrition azotée de la culture
Claas

Le Crop Sensor embarqué et développé avec Fritzmeier permet de moduler les apports d’azote. Sa compatibilité Isobus facilité son intégration dans le système d’information électronique développé par Claas.

Une rampe repliable attelée à l’avant du tracteur, un capteur optique à chacune des extrémités, une mesure en dynamique de l’activité photosynthétique de la culture, un indicateur de nutrition azotée, un indicateur de rendement escompté, un calcul de la dose d’azote strictement nécessaire pour exploiter le potentiel géolocalisé, une commande au distributeur d’engrais attelé à l’arrière du tracteur et l’azote et le rendement seront bien gardés. Et Claas dans tout cela, qui ne produit ni engrais ni distributeur d’engrais ? Le constructeur assure l’interface entre les deux matériels attelés à l’avant et à l’arrière du tracteur. Il le fait au moyen de l’un ses boîtiers de commande et de contrôle de l’ensemble tracteur outil, à savoir Cebis et Cebis Mobile.

Entièrement compatible Isobus

A la fin de la chaîne, c’est à dire au moment de la récolte, le constructeur est aussi présent avec ses gammes de moissonneuses-batteuses et leurs boîtiers enregistreurs d’une autre information clé : le rendement géolocalisé. Autant d’informations qui transitent d’un boîtier à l’autre, d’un logiciel à l’autre, et pouvant servir telle ou telle application, moyennant une condition : la compatibilité. Fritzmeier et Claas y répondent en ayant mis au point avec le Crop Sensor Isaria le premier capteur otique compatible Isobus. Fritzmeier Umwelttechnik est une jeune entreprise allemande spécialisée dans les systèmes d’agriculture de précision. Son capteur optique de biomasse Isaria peut s’adapter à différentes marques de distributeurs d’engrais.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier