Claas investit 6,5 M € dans deux bancs d’essai

Raphaël Lecocq

Le centre d’essais et de validation de Claas à Trangé (72)
Claas

L’un analyse la performance et l’autre l’endurance des tracteurs, moissonneuses-batteuses, ensileuses et presses. Le centre d’essais et de validation est situé à Trangé (72) non loin de l’usine du Mans.

Le banc d’essais « 4 vérins » analyse l’endurance, la fiabilité, la structure et le confort des machines.

Un banc d’essai « roulage » pour reproduire les cycles d’utilisation des tracteurs de 72 ch à 530 ch de la marque dans toutes les conditions sur tous les continents. Un banc d’essais « 4 vérins » pour concentrer en quatre semaines l’équivalent des contraintes subies par dix ans d’utilisation des tracteurs, moissonneuses-batteuses, ensileuses et presses : telles sont les potentialités des nouvelles installations récemment mises en service par Claas au sein de son centre d’essais et de validation de Trangé. L’objectif du constructeur est de tester en amont les fonctions critiques de ses machines, à commencer par les prototypes, en accélérant les procédures et en démultipliant les configurations grâce aux simulations numériques, sans se substituer aux essais sur pistes et en situation chez des clients agriculteurs.

Le banc d’essais de « roulage » est consacré au contrôle des performances et à l’optimisation de l’ensemble du système d’entraînement : moteur, transmission et systèmes hydrauliques, logiciels embarqués

24 heures sur 24

Ouvert au printemps 2012, le centre d’essais et de validation est situé à 8 km de l’usine Claas Tractor du Mans (72). Il emploie actuellement 60 personnes. Il a la capacité de suivre simultanément près de 100 tracteurs en essais. Les bancs sont opérationnels 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Installés dans un nouveau bâtiment de 12 m de hauteur, les deux bancs reposent chacun sur une dalle sismique supportant les chocs et vibrations. Leur construction a nécessité 950 tonnes de béton et 60 tonnes d’acier. 2,9 mégawatts sont nécessaires pour faire fonctionner ces installations sous charge maximale, soit l’équivalent de la puissance nécessaire pour une petite ville de 1 000 habitants. Le banc de « roulage » est aussi producteur d’énergie directement réutilisable sur le site, notamment par le banc « 4 vérins ». Le constructeur dispose par ailleurs de deux bancs de puissance situés dans son centre de recherche à Vélizy-Villacoublay (78).

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires