Claas renouvelle ses moissonneuses-batteuses Lexion 600

Raphaël Lecocq

Les Lexion 600 reçoivent le système Auto Cleaning des 700. Ce système gère de manière autonome le régime des vents ainsi que l'ouverture des grilles supérieure et inférieure
Claas

Motorisées par Mercedes-Benz, elles bénéficient d’équipements de la série 700 et d’un nouveau mode de gestion des pailles. La gamme compte 5 modèles à 5 ou 6 secoueurs développant jusqu’à 435 ch, avec des versions à chenilles et à compensation de dévers.

Une goulotte spéciale Controlled traffic farming

Claas renouvelle ses moissonneuses-batteuses Lexion 600
Claas

D’une portée de 12 m, la goulotte 7XL permet à la benne ou au transbordeur d’évoluer dans les traces du passage précédent de la moissonneuse-batteuse, limitant les sources de tassement des sols. Cette option s’inscrit dans la pratique du Controlled traffic farming (CTF) consistant à condamner des passages de roue dans les parcelles moyennant l’adaptation des largeurs de voie et de travail des véhicules et matériels. Comparativement à la goulotte 4XL, la 7XL met en œuvre un tube de 2,1 m rabattu selon un angle de 120° derrière la moissonneuse durant les déplacements de la machine sur route. La nouvelle vis de vidange 7XL sera disponible pour le démarrage de la campagne 2017 sur toutes les nouvelles moissonneuses-batteuses de la série Lexion700 équipées de chenilles Terra Trac et d'une trémie renforcée de 11 000 ou de 13 500 litres. Le constructeur propose par ailleurs  tous les autres équipements nécessaires à la mise en œuvre du système de moisson céréalière par bandes prétracées, à savoir : la barre de coupe Vario1230 d'une largeur de 12,30 m, la transmission intégrale avec système de télégonflage des pneus, les systèmes de guidage automatique et, enfin, les logiciels adéquats pour la planification du guidage automatique des machines sur les traces. 

Les nouveaux modèles Lexion 600 sont tous animés par des moteurs Mercedes-Benz 6 cylindres d’une cylindrée de 7,7 l, portée à 10,7 l sur les modèles Lexion 660 et 670, les plus gros de la série, lesquels développent respectivement 408 ch et 435 ch. Ces derniers sont couplés au système de refroidissement Claas Dynamic Cooling emprunté aux Lexion 700. Installé à plat derrière le moteur, ce système adapte automatiquement la puissance de refroidissement du moteur aux besoins momentanés de façon à économiser du carburant.  Associé au système d'aspiration automatique de la poussière, il permet de réduire sensiblement la fréquence de nettoyage grâce à un système de canalisation de l'air.

Les Lexion 600 bénéficient d’un nouveau broyeur dont les dimensions du rotor ont été augmentées de 50 mm en diamètre

Gestion de la paille

Les Lexion 600 bénéficient d’un nouveau broyeur dont les dimensions du rotor ont été augmentées de 50 mm en diamètre, ayant pour effet d’accélérer la vitesse des résidus au service d’une meilleure répartition. Depuis la cabine, le chauffeur a la possibilité de commander les contre-couteaux et le segment de friction. Le passage en mode andainage s’opère par simple pression sur un bouton. En option, les Lexion 670, 660 et 650 peuvent être équipées d'un nouvel éparpilleur radial à entraînement mécanique. Outre une réduction de la consommation de carburant, l'entraînement mécanique maintient le régime des rotors d'éjection à un niveau constant afin que la paille puisse être épandue de manière uniforme dans toutes les conditions. Le nouvel éparpilleur radial est combiné à un système de réglage automatique de la direction d'épandage qui corrige l'éparpillage dans des conditions défavorables (vent latéral ou travail en pente, par exemple). 

Automatismes

Les Lexion 600 reçoivent le système Auto Cleaning des 700. Ce système gère de manière autonome le régime des vents ainsi que l'ouverture des grilles supérieure et inférieure.  Il met en œuvre de nombreux capteurs permettant de modifier instantanément les réglages de la machine quand les conditions l'exigent. La propreté des grains est par ailleurs assurée par le système Auto Slope, qui module automatiquement le régime des vents et l’ouverture de la grille inférieure en les adaptant en continu à l'inclinaison de la moissonneuse-batteuse. Ainsi, l'intensité des vents est réduite automatiquement en côte pour éviter les pertes. À l'inverse, le régime est augmenté en descente afin de garantir un nettoyage suffisant de la récolte.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires