Climate Fieldview : la plateforme ultra connectée commercialisée dès septembre

ASL

Climate Fieldview : la plateforme ultra connectée commercialisée dès septembre

Lancé aux Etats-Unis il y a 3 ans, Climate Fieldvew a fait son pré-lancement en France le 26 avril. L’outil d’aide à la décision sera disponible à la commercialisation dès le mois de septembre 2018.

Depuis près de 2 ans, la filiale de Monsanto a réalisé des tests en France, Allemagne et Ukraine afin d’ « adapter l’outil aux spécificités européennes avant son lancement » précise Alexandre Teillet, directeur général Europe de The Climate Corporation. La filiale de Monsanto entend répondre au défi « produire plus en conservant mieux. » L’entreprise lancera sa plateforme de gestion parcellaire au mois de septembre 2018 en Espagne, Italie, France, Ukraine et en Allemagne. Elle permettra de collecter automatiquement des données en un seul et même endroit, analyser ces dernières grâce à la visualisation cartographique et enfin, créer des cartes de modulation.

Capture d’écran 2018-05-04 à 16.46.27

« Grâce à sa compatibilité avec de nombreux types d’équipements, Climate Fieldview se positionne comme la plateforme numérique agricole la plus connectée de son secteur » précise The Climate Corporation. La collecte des données s’effectue par Bluetooth grâce à un petit boitier, le drive, d’une valeur de 399 euros, à connecter sur la prise diagnostic. Et d’ajouter « aujourd’hui il n’y a que John Deere qui a une offre similaire mais il faut être intégralement équipé dans la marque pour collecter toutes les données. » 

Outre sa compatibilité, la plus-value de Climate Fieldview c’est de mettre l’accent sur la science et l’analyse grâce à « plus de 300 datascientists qui valorisent les données » insiste Alexandre Teillet. Aspect important, les données collectées restent la propriété de l’agriculteur, sauf si ce dernier consent à les partager avec l’entreprise.

L’entreprise annonce également « l’accélération de ses travaux en recherche et développement ainsi que l’arrivée prochaine de nouvelles fonctionnalités afin d’aider les agriculteurs à gérer la variabilité de leurs parcelles avec plus de précision. »

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires