Contrôle périodique obligatoire des pulvérisateurs : Toujours plus d'organismes d'inspection des pulvérisateurs

Raphaël Lecocq

Le Bureau de coordination du machinisme agricole recense 117 organismes d'inspection sur l'ensemble du territoire national. L'ouverture de nouveaux centres est une bonne occasion de se mettre rapidement en conformité avec la loi.

117 organismes d'inspection en service à la mi-avril contre tout juste 100 un mois seulement plus tôt. Le contrôle périodique obligatoire des pulvérisateurs poursuit sa montée en puissance, en offrant aux agriculteurs toujours davantage d'adresses. Une aubaine à l'heure où les files d'attente ont tendance à s'accumuler, du fait des retards de procédures, doublés d'un manque d'anticipation des intéressés ici ou là. Le 31 mars dernier, environ 20 % du parc était potentiellement concerné par la première vague d'appel.

Ne pas attendre le 31 décembre

La prochaine échéance est fixée au 31 décembre prochain. Elles concerne les propriétaires d'appareil dont les 8ème et 9ème chiffres du Siren sont compris en 20 et 39, hors achat de matériel neuf ou contrôle volontaire réalisés au cours des 5 ans passés. Il faut évidemment se garder d'attendre la date limite pour prendre rendez-vous auprès de son organisme. Ramenée à la durée de vie d'un appareil, l'anticipation de plusieurs mois n'a strictement aucune incidence comptable. Le Bureau de coordination du machinisme agricole met en ligne sur son site internet un outil de pré-contrôle permettant de mettre son pulvérisateur dans les meilleures dispositions avant inspection (www.bcma.fr).

Les appareils de moins de 5 ans ne sont pas concernés par le prochain appel. La date d'achat conditionne la date d'inspection, avec une périodicité de 5 ans (Doc Kverneland)

Les appareils de moins de 5 ans ne sont pas concernés par le prochain appel. La date d'achat conditionne la date d'inspection, avec une périodicité de 5 ans (Doc Kverneland)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier