Cuma : Une 1ère Cuma équine dans les Pyrénées Orientales

Raphaël Lecocq

Six centres équestres en sont à l'origine. L'outil « Cuma » démontre une nouvelle fois sa pertinence, au-delà des seuls intérêts économiques.

Equi-po : tel est le nom de la Cuma équine qui s'est constituée dans la plaine du Roussillon. Il s'agit d'une première au plan national. Elle rassemble six centres équestres, la Filière équine ainsi que le syndicat départemental des chevaux lourds. Les adhérents ont investi dans une tarière, des lices d'élevage et des dressage, des boxes démontables ainsi qu'un van podium. Du matériel mobile et à usage occasionnel, bref du matériel de Cuma.

Obstacles franchis

Et pourtant, le montage de la Cuma équine n'a pas été pas été une promenade de santé. Les centres équestres sont systématiquement classés exploitants agricoles depuis 2005 seulement. Il leur faut encore prouver, ici ou là, leur rattachement à au monde agricole. La motivation des porteurs du projet a permis de franchir les obstacles. La Cuma, au-delà des aspects financiers, se révèle être un outil fédérateur d'énergies et d'initiatives. Les adhérents d'Equi-po pourraient créer, dans un deuxième temps, un groupement d'employeurs.

La Cuma a notamment investi dans un van podium et des lices démontables

La Cuma a notamment investi dans un van podium et des lices démontables

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires