Des chariots de coupe à 4 roues directrices pour Pérard

Raphaël Lecocq

Pas de tourelles mais des roues pivotant sur 180°
Pérard

Les 4 roues directrices forcées passent dans les traces de la moissonneuse-batteuse. La nouvelle gamme DP est adaptée aux coupes d’une longueur comprise entre 7,50 m et 13,50 m.

Les barres de commande des roues arrière sont en position supérieure et ne risquent pas d’accrocher le sol

Un angle de braquage de 180° sans risque d’atteindre la butée. Un empattement constant entre les roues avant et arrière, gage de stabilité. Des barres de commande de roues arrière en position supérieure et ne risquant pas d’accrocher le sol lors des passages de fossés et talus. Et enfin une manœuvrabilité permettant de tracter sans encombre les plus grandes coupes de moissonneuses-batteuses du marché. Tels sont les atouts de la nouvelle gamme de chariots de coupe DP de Pérard.

Trois gammes

Cette nouvelle conception est adaptée aux coupes d’une longueur comprise entre 7,50 m et 13,50 m, autrement dit aux plus grandes coupes proposées sur le marché aujourd’hui. Le constructeur conçoit des chariots de coupe depuis 1992, soit quasiment depuis sa création. Après les chariots à essieu central à 2 ou 4 roues, Pérard a lancé il y a 25 ans son chariot à 2 essieux. Ce système a amélioré la circulation des barres de coupes sur la route mais il atteint ses limites au delà de 9 m. La gamme de chariots est constituée de la série ST à deux essieux centraux pour coupes de 4,50 m à 9 m et de la gamme GC à essieu avant directeur pour coupes de 4,50 m à 12 m, complétée aujourd’hui par la gamme DP.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier