Des ZNT réduites à 5 m pour l’Arbojet de Tecnoma

Raphaël Lecocq

Les gouttelettes sont projetées sur le feuillage grâce aux flux d’air généré par les venturi
Tecnoma

Les Zones non traitées (ZNT) peuvent être réduites à 5 m au lieu de 20 m ou 50 m grâce à l’emploi de système anti-dérive. L’Arbojet est une première en arboriculture.

Depuis le 12 septembre 2006 et l’arrêté du même nom, les cours d’eau font l’objet de mesures de protection vis à vis des spécialités phytosanitaires. Si un minimum de Zone non traitée (ZNT) est établi à 5 m, certaines spécialités voient cette limite portée à 20 m ou 50 m, que seule l’utilisation de systèmes limitant la dérive permet de ramener à 5 m. En cultures basses traitées au moyen de pulvérisateurs à rampe, les buses anti-dérive permettent de satisfaire cette exigence et les références commerciales sont très nombreuses. Dans les vignes et vergers, les modes de conduites et les volumes végétatifs posent d’autres défis techniques. Les systèmes homologués pour réduire les ZNT à 5 m se comptent sur les doigts d’une main. Et arboriculture en particulier, aucun système n’était homologué à ce jour par le ministère de l’Agriculture.

Jusqu’à 98 % de réduction de dérive

Tecnoma vient de relever le défi avec son pulvérisateur Vectis. C’est la conjonction des venturi air/air des modules monoblocs Arbojet et des buses TVI Albuz intercalaires qui produisent l’effet anti-dérive. Cinq ans de tests auront permis à la Cietap (Commission interprofessionnelle d’étude des techniques d’application de produits phytosanitaires) de mesurer une réduction de dérive de 98,7 % en présence d’une faible végétation et de 74 à 96 % en présence d’une végétation abondante. La conception par modules de l’Arbojet permet d’adapter la configuration du pulvérisateur au mode de conduite et au développement du verger.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires