Désherbage alternatif : La betterave soigne son IFT

Raphaël Lecocq

L'Indice de fréquence de traitement permet de jauger les efforts des réduction d'emploi des pesticides. Les betteraviers ont pris le problème à bras le corps en matière d'herbicides.

Les herbicides sont les pesticides les plus utilisés en betterave. La concurrence des adventices en début de cycle végétatif est particulièrement pénalisante pour les rendements : ceci explique cela. Dès 2004, l'Institut technique de la betterave réalisé des essais de binage. Le Grenelle de l'environnement et son pendant Ecophyto 2018 ont conforté cette orientation. Dans la pratique, les betteraviers ont d'ores et déjà fait évoluer sensiblement leurs pratiques puisqu'en 2010, l'Itb notait que 50 % des parcelles de betteraves avaient été binées. Le calcul de l'FT est basé sur le rapport entre la dose appliquée d'une spécialité (ou d'un mélange de spécialités) et la dose d'autorisation de mise en marché (AMM) de la spécialité ou des spécialités entrant dans le mélange. En faisant la somme des valeurs de chaque intervention, toutes cibles confondues (adventices, maladies, insectes), on aboutit à l'IFT qui permet de comparer dans le temps et dans l'espace l'évolution des pratiques.

Réduction possible

Les différents essais mis en place par l'Itb en 2010 ont mis en évidence une réduction de l'IFT comprise entre 50 à 66 % au moyen d'une désherbineuse, assurant un binage inter-rangs et une application herbicide localisée sur le rang. Une autre stratégie, consistant à réaliser un travail mécanique sur le rang, au moyen de moulinets ou d'une houe rotative, après 2 ou 3 traitements classiques en plein, ont abouti à une réduction de l'IFT comprise entre 40 et 50 %. Des résultats encourageants. Reste que l'introduction de façons aratoires est un exercice de haute voltige, qui doit évidemment respecter la culture et intégrer la dynamique de repousses des adventices, elle-même dépendante du climat, lui-même conditionnant les possibilités d'intervention, le tout étant très gourmand en temps. Les travaux de l'Itb en matière de désherbage seront exposés à l'occasion Désherb'Avenir, deuxième du nom, le 12 mai prochain à Villers Saint Christophe (02), en collaboration avec le Cetiom et Saint Louis Sucre.

En 2010, un ha de betterave sur deux a fait l'objet d'au moins un binage (Doc Carré)

En 2010, un ha de betterave sur deux a fait l'objet d'au moins un binage (Doc Carré)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires