Distribution des fourrages : 7 désileuses automotrices passent à table

Raphaël Lecocq

La Chambre d'agriculture et la FDCuma de l'Orne, avec la station Inra du Pin ont disséqué les performances de 7 distributrices automotrices. Une opération inédite pour un banc d'essai qui fera date.

Sus aux arguments et boniments commerciaux, place aux mesures et aux chiffres : tel était la philosophie du banc d'essai réalisé à la station Inra du Pin. Deux jours durant, les organisateurs (Chambre,FDCuma, Contrôle laitier et Inra) se sont donnés les moyens et le temps de procéder à une multitude de tests. Les 37 pages du compte-rendu donnent toute la mesure du travail accompli. Inutile pour autant d'y chercher le moindre palmarès, là n'était pas l'objectif. Oui il y a des différences, non elles ne sont pas rédhibitoires, oui elles sont de nature à aiguiller des choix d'investissement, non aucune machine n'est parfaite.

Critères exhaustifs

Les machines ont été jaugées sur une multitude de critères : mesure du défibrage à la fraise, défibrage par rapport au temps de mélange, homogénéité de la ration au mélange et à la distribution (variabilité de la longueur moyenne des particules à la distribution et de la teneur en matière sèche sur les rations mélangées), consommation de carburant sur route, diamètre de braquage, système de pesée, débit fraise, débit vidange, motricité, sécurité-confort, visibilité. Il faut saluer les constructeurs qui se sont prêtés à l'exercice, en l'occurrence, Alimat (Rollercar Classic 15), Bélair (Amirale 1400B), Kuhn (SPH 14), Kverneland (Prestige 16), Lely (Gulliver 5014), RMH (Mixellent 18), Storti (Dobermann HS200). La synthèse peut être consultée sur le site des Cuma de l'Ouest (www.ouest.cuma.fr).

Avec Lely, Alimat, Bélair, Kuhn, Kverneland, RMH et Storti ont accepté de confronter leurs machines sur une multitude de critères

Avec Lely, Alimat, Bélair, Kuhn, Kverneland, RMH et Storti ont accepté de confronter leurs machines sur une multitude de critères

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires