Energies renouvelables : Les haies à l'honneur pour la production d'énergie

Raphaël Lecocq

L'exploitation raisonnée des haies est une source non négligeable de bois, valorisable sous forme de plaquettes. La Chambre régionale d'agriculture de Bretagne publie un mini-guide pratique défrichant le sujet.

Les haies étaient connues pour leurs vertus paysagères, leur contribution à la biodiversité, leur rôle dans la protection des sols et enfin leur utilité pour la contention des animaux. La quête d'énergies alternatives au pétrole et au gaz révèle un autre bienfait des haies : la production de biomasse renouvelable. En moyenne, on estime que l'exploitation raisonnée de 200 à 300 m de bocage chaque année assure le chauffage d'une maison bien isolée. Il faut aussi savoir que le bois déchiqueté valorise 30 à 50 % de matière supplémentaire comparativement à l'exploitation sous forme de bûches.

Plantation, exploitation, valorisation

Bien que séculaires, les haies réservent encore pas mal d'inconnues quant à leur constitution et à la façon de les entretenir et de les exploiter. D'où l'utilité d'un document tel que vient de l'éditer la Chambre régionale d'agriculture de Bretagne, qui passe en revue l'ensemble de la chaîne : espèces concernées, techniques d'entretien et de replantation, organisation des chantiers de coupe et de déchiquetage, productivité énergétique selon les espèces et la typologie, coût de production rendu chaudière. Renseignements : pôle agronomie productions végétales des Chambres d'agriculture de Bretagne : 02 98 52 49 11.

Comparé au bois bûche, le bois déchiqueté valorise 30 à 50 % de matière supplémentaire (Doc Rabaud)

Comparé au bois bûche, le bois déchiqueté valorise 30 à 50 % de matière supplémentaire (Doc Rabaud)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier